Pa­ris met la pres­sion sur Té­hé­ran

20 Minutes - - ACTUALITÉ - Thi­baut Che­vil­lard

Une opé­ra­tion an­ti­ter­ro­riste d’en­ver­gure. Mar­di, 200 po­li­ciers ont pris d’as­saut le siège de l’as­so­cia­tion centre Zah­ra France, à Grande-Synthe (Nord), ain­si que les do­mi­ciles de ses prin­ci­paux di­ri­geants. Trois per­sonnes ont été pla­cées en garde à vue. La pré­fec­ture du Nord a par ailleurs en­ga­gé une pro­cé­dure de fer­me­ture de la salle de prière de cette as­so­cia­tion mu­sul­mane chiite, soup­çon­née de faire l’apo­lo­gie du Ha­mas pa­les­ti­nien et du Hez­bol­lah li­ba­nais. De­puis plu­sieurs mois, elle était sur­veillée. « Des pro­pos an­ti­sé­mites et d’autres lé­gi­ti­mant le dji­had y étaient te­nus », confie à 20 Mi­nutes une source à l’In­té­rieur. Au-de­là, c’est sur­tout l’Iran qui était vi­sé par les au­to­ri­tés, ap­prend 20 Mi­nutes de sources concor­dantes. Les en­quê­teurs fran­çais ont en ef­fet ac­quis la cer­ti­tude que la di­rec­tion des opé­ra­tions du mi­nis­tère du Ren­sei­gne­ment ira­nien avait com­man­di­té un pro­jet d’at­ten­tat contre un ras­sem­ble­ment des Moud­ja­hi­dines du peuple, mou­ve­ment d’op­po­si­tion ira­nien, à Ville­pinte (Seine-Saint-De­nis), en juin. En consé­quence, les avoirs en France de la Di­rec­tion de la sé­cu­ri­té in­té­rieure du mi­nis­tère du Ren­sei­gne­ment ira­nien, no­tam­ment, ont été ge­lés. Le mes­sage est clair : «La France n’ac­cep­te­ra au­cune forme d’in­gé­rence sur son ter­ri­toire », sou­ligne notre source Place Beau­vau, pré­ci­sant que, sur le plan de la pro­cé­dure, rien ne lie cette ten­ta­tive d’at­ten­tat à l’as­so­cia­tion centre Zah­ra France. De son cô­té, l’Iran, par la voix d’un porte-pa­role du mi­nis­tère des Af­faires étran­gères, a dé­men­ti « avec vé­hé­mence » son im­pli­ca­tion dans le pro­jet d’at­ten­tat à Ville­pinte.

L’opé­ra­tion à Grande-Synthe, mar­di, vi­sait une as­so­cia­tion chiite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.