Plu­ton ne va plus tou­cher terre

20 Minutes - - DIX NEWS - Lu­cie Bras

Plu­ton tient sa re­vanche. L’ob­jet cé­leste, dé­chu en 2006 de son sta­tut de pla­nète, pour­rait être le der­nier astre ca­pable d’ac­cueillir la vie dans notre sys­tème so­laire. C’est la théo­rie de l’as­tro­nome Ca­leb Scharf, pu­bliée sur le site de Scien­ti­fic Ame­ri­can. Le di­rec­teur du centre d’as­tro­bio­lo­gie de l’uni­ver­si­té Co­lum­bia se base sur l’évo­lu­tion fu­ture du So­leil. Se­lon lui, l’étoile pour­rait gon­fler sous l’ef­fet de l’épui­se­ment de l’hy­dro­gène, qui com­pose 75% de sa masse. Mer­cure et Vé­nus, les deux pla­nètes les plus proches du So­leil, n’y ré­sis­te­raient pas. Par la suite, à la fin de sa vie, le So­leil de­vrait gon­fler à nou­veau et «il est tout à fait pos­sible que la Terre et Mars soient en­glou­ties», avance le scien­ti­fique. Si rien ne vient al­té­rer le mo­dèle conçu par Ca­leb Scharf, le phé­no­mène pour­rait avoir un ef­fet sur­prise sur Plu­ton : l’ob­jet stel­laire pour­rait pas­ser de -230 °C à 27 °C, lorsque le so­leil at­tein­dra sa lu­mi­no­si­té maxi­male.

Plu­ton pour­rait être le der­nier astre ca­pable d’ac­cueillir la vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.