Un agent nom­mé In­ter­net

Fi­ni le stress lors de l’achat ou de la vente d’un lo­ge­ment. De nom­breux ser­vices en ligne fa­ci­litent la vie

20 Minutes - - IMMOBILIER - Ma­rie de Four­nas

Sou­vent, on re­proche à la pierre de ne pas bou­ger des masses. A tort. « De­puis trois ans, il y a une ex­plo­sion des start-up, car le mar­ché est en pleine crois­sance », as­sure San­drine Al­lo­nier, porte-pa­role de vous­fi­nan­cer.com. Il existe donc des ser­vices en ligne pour pra­ti­que­ment chaque étape de l’achat ou de la vente d’un lo­ge­ment.

Cher­che­mon­nid pour les annonces. Cette pla­te­forme prend le contre-pied des autres sites d’annonces de lo­ge­ment en pro­po­sant un concept de « re­cherche in­ver­sée ». Le fu­tur ache­teur peut ren­trer un nombre im­por­tant et par­ti­cu­liè­re­ment pré­cis d’in­for­ma­tions sur le bien de ses rêves (du par­quet, une ter­rasse, pas de tra­vaux, etc.) ou en­core dé­li­mi­ter la zone de re­cherche au doigt le­vé. «Ce­la évite d’être inon­dé d’annonces qui ne cor­res­pondent pas à nos cri­tères», in­dique San­drine Al­lo­nier.

Ho­me­loop pour les es­ti­ma­tions. Après avoir rem­pli un long ques­tion­naire sur la na­ture, l’em­pla­ce­ment et les ca­rac­té­ris­tiques du bien, la pla­te­forme en­voie une es­ti­ma­tion et même une offre d’achat ! « Ho­me­loop pro­pose de l’ache­ter entre 6 et 8% de moins que sa va­leur, in­dique l’ex­perte. Une op­por­tu­ni­té de taille pour les per­sonnes qui sont pres­sées, ont dé­jà ache­té un autre bien, ont mis en vente leur bien il y a long­temps, mais n’ont pas trou­vé d’ac­qué­reur, ou ont un cré­dit sur le dos.» Il est évi­dem­ment pos­sible de re­fu­ser l’offre.

Ka­dran pour les en­chères. Ici, les par­ti­cu­liers font des en­chères sur des lo­ge­ments mis en vente par des pro­fes­sion­nels du sec­teur. Ceux d’ex­cep­tion sont pro­po­sés à des en­chères pro­gres­sives et les plus com­pli­qués à vendre, à des en­chères dé­gres­sives. « L’avan­tage, c’est que l’on est qua­si­ment sûr de vendre à chaque fois et de fa­çon ra­pide ! » com­mente Maël Ber­nier, porte-pa­role de meilleur­taux.com. At­ten­tion, il ne s’agit pas de « ventes aux en­chères », puis­qu’il n’y a pas de com­mis­saire-pri­seur. De plus, ce n’est pas for­cé­ment le plus of­frant qui rem­porte l’en­chère. La dé­ci­sion fi­nale re­vient au ven­deur, en fonc­tion des dos­siers des ac­qué­reurs. Pa­per­nest pour les dé­mé­na­ge­ments. Avis aux per­sonnes souf­frant de pho­bies ad­mi­nis­tra­tives : des so­lu­tions existent. L’ap­pli­ca­tion Pa­per­nest s’oc­cupe de trans­fé­rer gra­tui­te­ment à la nou­velle adresse les contrats d’élec­tri­ci­té, d’as­su­rance, In­ter­net, ou en­core le cour­rier. Au­jourd’hui, l’im­mo­bi­lier se joue de plus en plus sur des ser­vices en ligne in­no­vants. Mais « le Web et le phy­sique sont com­plé­men­taires, ex­plique Maël Ber­nier. On n’achète pas un jean, même la nou­velle gé­né­ra­tion a be­soin d’être phy­si­que­ment ac­com­pa­gnée et conseillée.» L’im­mo­bi­lier, un papi connec­té.

Les re­cherches en ligne per­mettent de sé­lec­tion­ner un bien qui vous convient.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.