« Ame­ner une re­mise en cause »

20 Minutes - - SPORTS -

Il y a bien eu la fi­nale de Gaël Mon­fils, di­manche à An­vers. Celle d’Adrian Man­na­ri­no à Mos­cou, aus­si. Mais c’est trop peu. Le ten­nis fran­çais vit une an­née très com­pli­quée. Et ce n’est pas la fi­nale de Coupe Da­vis, à par­tir du 23 no­vembre, qui va mas­quer la fo­rêt de mau­vais ré­sul­tats. « Ce­la doit nous ame­ner à une re­mise en cause, à nous po­ser la ques­tion de notre sys­tème de for­ma­tion, ré­agit Pierre Cher­ret, le di­rec­teur tech­nique na­tio­nal, dans un en­tre­tien ac­cor­dé à l’AFP. On re­père nos jeunes trop tard. Ils doivent être aus­si mieux en­traî­nés, avec plus d’in­ten­si­té. La pré­co­ci­té, même si ce­la dé­range en France, c’est un in­con­tour­nable pour ar­ri­ver à haut ni­veau dans ce sport. » Ne comp­tant au­cun joueur tri­co­lore dans le Top 20 du clas­se­ment ATP, une pre­mière de­puis douze ans, le ten­nis fran­çais se doit de chan­ger. Et ça passe, peut-être aus­si, par un tra­vail dans les têtes. « Au­jourd’hui, on est en train de dé­ployer tout un dé­par­te­ment de pré­pa­ra­tion men­tale, qui va du pe­tit jus­qu’au ju­nior, ex­plique Pierre Cher­ret. J’es­père que je n’en­ten­drai plus ja­mais de coachs étran­gers dire à leurs joueurs : “Tu joues un Fran­çais, ac­croche-toi jus­qu’au bout, parce qu’à un mo­ment, il va se pas­ser quelque chose.” »

Gas­quet et les Fran­çais ef­fec­tuent une sai­son très moyenne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.