Une belle bande de bras cas­sés

Avec « Le Grand Bain », en salles ce mer­cre­di, Gilles Lel­louche réa­lise une co­mé­die pro­fon­dé­ment hu­maine, qui met en lu­mière une sa­crée bro­chette de qua­dra­gé­naires dé­ca­tis.

20 Minutes - - LA UNE - Sté­phane Le­blanc

Ce n'est pas tous les jours que le ci­né­ma fran­çais af­fiche une co­mé­die ca­pable de ri­va­li­ser avec le meilleur de la co­mé­die amé­ri­caine. En plon­geant la tête la pre­mière dans Le Grand Bain (en salles ce mer­cre­di), Gilles Lel­louche signe un drôle de film à la fois pro­fond et suf­fi­sam­ment uni­ver­sel pour faire rire au-de­là de nos fron­tières. Le pitch est simple, mais ori­gi­nal : une bande de qua­dra­gé­naires dé­ca­tis trouve re­fuge à la pis­cine mu­ni­ci­pale. Ils y dé­couvrent les joies de la na­ta­tion syn­chro­ni­sée sous la di­rec­tion d'une an­cienne gloire des bas­sins. En­semble, ils mettent toute leur éner­gie dans une dis­ci­pline jusque-là ré­ser­vée à la gent fé­mi­nine. Ce pa­ri leur per­met­tra peut-être de re­trou­ver un sens à la vie…

Plon­gée dans la psy­ché

La prin­ci­pale réus­site du film tient au cas­ting. La fine équipe de na­geurs ar­tis­tiques réunit Ma­thieu Amal­ric, Be­noît Poel­voorde, Guillaume Ca­net, Phi­lippe Ka­te­rine, Jean-Hugues An­glade, Fé­lix Moa­ti, Al­ban Iva­nov et Ba­la­sin­gham Tha­mil­chel­van. On re­trouve aus­si Ma­ri­na Foïs, en épouse de Ma­thieu Amal­ric, mais sur­tout Vir­gi­nie Efi­ra et Leï­la Be­kh­ti, en en­traî­neures ri­vales aus­si com­plé­men­taires que convain­cantes. Tout ce beau monde ne se­rait rien sans une di­rec­tion au top. « Nous ne nous sommes pas mis la pres­sion, confie Phi­lippe Ka­te­rine à 20 Mi­nutes. Ce sont plu­tôt Gilles Lel­louche et Ju­lie Fabre [la coach de l'équipe de France de na­ta­tion ar­tis­tique, ap­pe­lée en ren­fort] qui ont eu peur de­vant notre ni­veau de dé­part… Mais on a fi­ni par se dé­brouiller ! »

Mais le mieux, c'est que Le Grand Bain n'est pas seu­le­ment une bête co­mé­die pleine de gags sa­vou­reux. C'est une co­mé­die qui plonge au plus pro­fond de la psy­ché de ses per­son­nages (pro­blèmes re­la­tion­nels, de dé­pres­sion, d'es­time de soi...). C'est aus­si une co­mé­die col­lec­tive où chaque in­di­vi­du, par ses in­ter­ac­tions avec les autres, ren­force le groupe. Le film ra­conte à quel point la vie peut faire des dé­gâts.

Le Grand Bain est une co­mé­die cho­rale, aus­si sen­sible et fi­naude que l'étaient La Fa­mille Bé­lier ou Le Sens de la fête, mais elle quitte la sphère de l'in­time et de­vient so­cié­tale, avec des bras cas­sés qui tentent de ré­pa­rer leurs bles­sures de la vie. Cette no­tion d'ef­fort qui re­pose sur la so­li­da­ri­té d'un groupe im­pro­bable, fait du Grand Bain le pe­tit cou­sin de The Full Mon­ty de Pe­ter Cat­ta­neo, où des chô­meurs bri­tan­niques se lan­çaient dans le strip-tease pour sor­tir de la crise.

Ma­thieu Amal­ric, Be­noît Poel­voorde, Phi­lippe Ka­te­rine et Al­ban Iva­nov.

La bro­chette d’ac­teurs du Grand Bain as­sure une co­mé­die drôle, pro­fonde et sen­sible, à la Full Mon­ty.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.