La trot­ti­nette cherche son cadre

Des élus pa­ri­siens vont évo­quer les règles d’uti­li­sa­tion du vé­hi­cule au Conseil de Pa­ris, le 13 no­vembre

20 Minutes - - GRAND PARIS - Ro­main Les­cu­rieux

Sur les trot­toirs, les pistes cy­clables, les routes… les trot­ti­nettes élec­triques fleu­rissent dans l’es­pace pu­blic pa­ri­sien. Au­jourd’hui, quatre en­tre­prises par­tagent ce mar­ché de la mo­bi­li­té douce, avec des mil­liers de trot­ti­nettes pro­po­sées en « free-floa­ting ». Un sys­tème coin­cé dans un flou ju­ri­dique que des élus sou­hai­te­raient dis­si­per au Conseil de Pa­ris, mar­di. Où peuvent-elles rou­ler ? A quelle vi­tesse ? Sous quelles condi­tions ? Au­cune ré­gle­men­ta­tion claire ne s’ap­plique ac­tuel­le­ment. Mais la loi va évo­luer. Ain­si, ces en­gins de dé­pla­ce­ments per­son­nels (EDP) élec­triques vont bien­tôt faire leur en­trée dans le code de la route. « Nous al­lons créer une nou­velle ca­té­go­rie de vé­hi­cules dans le code de la route, a confir­mé la mi­nistre des Trans­ports, Eli­sa­beth Borne. Ils pour­ront cir­cu­ler sur les pistes, sur les bandes cy­clables ou dans les zones à 30 km/h, mais leur place n’est pas sur les trot­toirs, où la sé­cu­ri­té des pié­tons doit être as­su­rée. » « Nous don­ne­rons aux maires la pos­si­bi­li­té d’adap­ter ces règles en te­nant compte de la si­tua­tion de leurs ter­ri­toires », a ajou­té Eli­sa­beth Borne. Ain­si, des élus pa­ri­siens veulent d’ores et dé­jà em­boî­ter le pas pour en­ca­drer l’usage de ces trot­ti­nettes dans la ca­pi­tale. « Pour le mo­ment, c’est la loi de la jungle, lance Jé­rôme Du­bus, du groupe Pa­ri­siens pro­gres­sistes construc­tifs et in­dé­pen­dants (PPCI, pro-Ma­cron). Il y a une aug­men­ta­tion du nombre de tra­jets. Il est donc urgent d’en­ca­drer la ré­gle­men­ta­tion et le mode de fonc­tion­ne­ment de ces en­gins. Nous avons beau­coup de plaintes de la part d’ad­mi­nis­trés. »

Par ailleurs, le PPCI rap­pelle qu’entre 2016 et 2017 le nombre d’ac­ci­dents de trot­ti­nettes ayant fait des bles­sés a aug­men­té de 23 % en Ile-de-France, se­lon des chiffres com­mu­ni­qués par la pré­fec­ture de po­lice. Le groupe po­li­tique pro­pose no­tam­ment que la bri­gade an­ti-in­ci­vi­li­tés ver­ba­lise « les contre­ve­nants qui rou­le­raient sur les trot­toirs ou dé­pas­se­raient la vi­tesse au­to­ri­sée ». « On peut ima­gi­ner un sys­tème de ra­dars à main, pré­cise Jé­rôme Du­bus. C’est tout à fait fai­sable. » Le groupe LRI (Les Ré­pu­bli­cains et in­dé­pen­dants) va aus­si abor­der le su­jet au Conseil de Pa­ris et va de­man­der un « code du trot­toir ». Ils pro­po­se­ront d’« en­ca­drer le free-floa­ting en de­man­dant le ver­se­ment d’une re­de­vance par les opé­ra­teurs concer­nés. Et de mettre en place un sys­tème de ma­lus pour les clients qui laissent les en­gins uti­li­sés n’im­porte où et no­tam­ment sur les trot­toirs. » En at­ten­dant, la trot­ti­nette tente de se faire une place.

« On peut ima­gi­ner un sys­tème de ra­dars à main pour les contre­ve­nants. » Jé­rôme Du­bus, du groupe PPCI

Ces en­gins de dé­pla­ce­ments per­son­nels vont en­trer dans le code de la route.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.