Une conver­gence des luttes es­pé­rée

20 Minutes - - ACTUALITÉ - Ni­co­las Raf­fin

Cer­tains « gi­lets jaunes » es­pèrent que les in­fir­mières, qui ma­ni­festent ce mar­di contre le plan San­té du gou­ver­ne­ment, pren­dront part à leur mou­ve­ment. Et « les rou­tiers se joignent dé­jà à nous», af­firme Jean-Claude Res­nier, par ailleurs porte-pa­role de l’union syn­di­cale des VTC. De là à y voir une conver­gence des luttes... L’or­ga­ni­sa­tion des trans­por­teurs rou­tiers eu­ro­péens (Otre) a en ef­fet ex­pli­qué lun­di que les « trans­por­teurs [n’étaient] pas en­ga­gés dans le mou­ve­ment». Qui est re­gar­dé avec cir­cons­pec­tion du cô­té des blouses blanches. Pour Thier­ry Amou­roux, porte-pa­role du syn­di­cat na­tio­nal des per­son­nels in­fir­miers, « les mou­ve­ments struc­tu­rés sont plus ef­fi­caces sur le long terme». Et de ren­voyer à Nuit de­bout : «La po­pu­la­tion s’est mo­bi­li­sée pen­dant quelques se­maines, sans que ça dé­bouche sur quelque chose. » Néan­moins, « ce mou­ve­ment de fond conteste le désen­ga­ge­ment de l’Etat des ter­ri­toires. Pour nous, ce­la se tra­duit par la fer­me­ture de ser­vices d’ur­gence, de ma­ter­ni­tés, de pe­tits hô­pi­taux. Comme les “gi­lets jaunes”, on voit bien qu’il y a un di­vorce entre la France qui vit dif­fi­ci­le­ment et l’élite.» Jean-Claude Res­nier lance : «Dans l’en­semble, les syn­di­cats sont fri­gides. » Pour fonc­tion­ner, la conver­gence des luttes va de­man­der en­core quelques ré­glages.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.