Pas de censure de France 3 à propos des « gi­lets jaunes »

20 Minutes - - DIX NEWS - Alexis Or­si­ni

C’est l’une des vi­déos les plus par­ta­gées sur les ré­seaux so­ciaux : la pré­ten­due « censure » du JT de mi­jour­née de France 3 Nou­velle-Aqui­taine lors d’un di­rect réa­li­sé au­près de « gi­lets jaunes », mo­bi­li­sés à proxi­mi­té du pont d’Aqui­taine de Bor­deaux. Lorsque la jour­na­liste en­voyée sur place évoque la pré­sence des CRS, avec «leurs ma­traques et leurs bou­cliers », elle est in­ter­rom­pue par la pré­sen­ta­trice du jour­nal, « obli­gée de cou­per ce di­rect ». Il n’en fal­lait pas plus pour que nombre d’in­ter­nautes crient à la « censure ». Or, cette in­ter­rup­tion est due à la né­ces­si­té de rendre l’an­tenne à l’heure. France 3 Nou­velle-Aqui­taine est en ef­fet obli­gé de te­nir les ho­raires qui lui sont im­po­sés, comme l’ex­plique à 20 Mi­nutes sa dé­lé­guée au nu­mé­rique, Del­phine Via­la­net : « Les JT ré­gio­naux sont dif­fu­sés lors d’un dé­cro­chage de l’an­tenne na­tio­nale, on nous dit : “Au­jourd’hui, vous avez l’an­tenne pour un JT qui va faire dix-neuf mi­nutes qua­ran­te­trois se­condes ou dix-neuf mi­nutes douze se­condes”, et, à la fin, le na­tio­nal re­prend la main. » Les ac­cu­sa­tions de « censure » sont d’au­tant plus in­jus­ti­fiées que, le soir même, dans le « 19/20 », la chaîne re­ve­nait sur l’in­ter­ven­tion des CRS sur la ro­cade bor­de­laise.

20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à contri­bu­[email protected]­nutes.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.