Non, des CRS n’ont pas ti­ré sur la Croix-Rouge

20 Minutes - - DIX NEWS - Alexis Or­si­ni

Sur Fa­ce­book, une vi­déo vi­sion­née plus de 182 000 fois montre une per­sonne por­tant un casque blanc mar­qué d’une croix rouge soi­gner un confrère bles­sé.

A en croire sa lé­gende et les com­men­taires du vi­déaste, il s’agit de membres de la CroixRouge qui ont été ci­blés par des tirs de CRS. La scène a été fil­mée à Mont­pel­lier le 5 jan­vier, lors de l’« acte VIII » des « gi­lets jaunes ». Si la vi­déo aux plus de 10 000 par­tages est au­then­tique, elle men­tionne à tort la Croix-Rouge : les trois per­sonnes por­tant un casque si­glé d’un tel sym­bole sont en réa­li­té des street me­dics, des bé­né­voles pré­sents dans les ma­ni­fes­ta­tions pour as­su­rer les soins de per­sonnes bles­sées. On dis­tingue en outre clai­re­ment sur l’un des casques (no­tam­ment à 17 se­condes) la men­tion «street», mon­trant qu’il ne s’agit pas d’in­ter­ve­nants de la CroixRouge. Ce que confirme à 20 Mi­nutes Jé­rôme, le street me­dic qui soigne son col­lègue dans ce pas­sage : « Nos casques portent une croix rouge pour être iden­ti­fiés, mais pas la men­tion “Croix-Rouge” propre au lo­go de l’as­so­cia­tion, jus­te­ment pour évi­ter qu’on nous confonde. Cer­taines per­sonnes ne font pas la dif­fé­rence entre les deux. »

lutte contre les fake news. Un doute ? Ecri­vez à fa­[email protected]­nutes.fr Une cé­toine do­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.