Le pu­blic in­vi­té à don­ner de la voix

La pre­mière de­mi­fi­nale de «Des­ti­na­tion Euro­vi­sion» est dif­fu­sée sur France 2 sa­me­di

20 Minutes - - CULTURE - Fa­bien Ran­danne

A vos SMS, prêts ? Vo­tez ! Le coup d’en­voi pour l’Euro­vi­sion se­ra don­né ce sa­me­di, dès 21 h, en di­rect sur France 2. Neuf can­di­dats se­ront en lice pour la pre­mière de­mi-fi­nale de « Des­ti­na­tion Euro­vi­sion », pré­sen­tée par Ga­rou. Quatre d’entre eux dé­cro­che­ront leur ti­cket pour la fi­nale. Re­be­lote la se­maine sui­vante avec neuf autres ar­tistes prêts à al­ler dé­fendre les chances tri­co­lores lors de la 64e édi­tion du raout mu­si­cal or­ga­ni­sé en mai à Tel-Aviv (Is­raël). Con­trai­re­ment à l’an pas­sé, le pu­blic pour­ra vo­ter dès les de­mi-fi­nales.

En di­rect

Pour cette rai­son, les trois soi­rées de la sé­lec­tion 2019 se­ront dif­fu­sées en di­rect. «C’est plus lourd à mettre en place et c’est plus coû­teux, mais c’est plus ex­ci­tant », af­firme Mat­thieu Gre­lier, le di­rec­teur des pro­grammes d’ITV Stu­dios, qui pro­duit le show. C’est aus­si un moyen d’im­pli­quer les té­lé­spec­ta­teurs dans le pro­ces­sus, de les in­ci­ter à se prendre au jeu à sou­te­nir leurs chou­chous. Sur les ré­seaux so­ciaux, cer­tains pro­mettent la vic­toire à Chi­mène Ba­di ou à Em­ma­nuel Moire parce qu’ils sont les plus cé­lèbres des dix-huit can­di­dats, d’autres ima­ginent mal ne pas voir s’im­po­ser Bi­lal Has­sa­ni, dont le clip de la chan­son « Roi » af­fole le comp­teur de vues sur You­Tube. Chaque voix du pu­blic comp­te­ra, mais celles-ci consti­tue­ront 50 % du ré­sul­tat fi­nal. Les 50 % res­tants re­po­se­ront dans les suf­frages de ju­rés in­ter­na­tio­naux. Ils se­ront cinq ce sa­me­di et le sui­vant, et vingt pour la fi­nale. Leurs votes peuvent confir­mer les choix des té­lé­spec­ta­teurs, comme ils peuvent les contre­ba­lan­cer. Peut-on se fier à ces ju­ré in­ter­na­tio­naux ou doit-on craindre qu’ils sa­botent le ré­sul­tat en fi­lant une foule

de points aux can­di­dats les moins convain­cants ? « Il faut faire confiance au pro­fes­sion­na­lisme, à l’in­té­gri­té et à la pas­sion des gens si­non on ne fait plus rien, ré­pond Mat­thieu Gre­lier. Je n’ai au­cun doute sur le fait qu’ils vo­te­ront en leur âme et conscience en es­sayant de dé­si­gner la meilleure chan­son. Car meilleures les chan­sons se­ront, meilleur le show se­ra, et plus l’Euro­vi­sion se­ra re­gar­dé, plus il se­ra pé­renne. » Seule cer­ti­tude : le trio de ju­rés fran­çais (Ch­ris­tophe Willem, An­dré Ma­nou­kian et Vi­taa) don­ne­ra son avis sur les chan­sons, mais ne dis­tri­bue­ra au­cun point.

Ch­ris­tophe Willem, An­dré Ma­nou­kian, Vi­taa et Ga­rou (de g. à dr.).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.