20 Minutes

Un thriller et plusieurs points de vue

Yvan Attal passionne en confrontan­t accusatric­e et accusé dans « Les Choses humaines »

- Caroline Vié

Quand Yvan Attal s’attaque à un sujet grave, ça lui réussit ! Dans Les Choses humaines, découvert à Venise puis en clôture du festival de Deauville, il renvoie dos à dos un garçon (joué par son fils, Ben) et une fille (Suzanne Jouannet) dans une affaire de viol. Elle accuse ce jeune homme de bonne famille de l’avoir violée lors d’une soirée étudiante. Il nie en bloc. C’est parole contre parole.

Aussi original que palpitant

« J’ai tout de suite discerné le potentiel cinématogr­aphique du roman de Karine Tuil, raconte Yvan Attal à 20 Minutes. Surtout à une époque où l’on condamne les gens en quatre secondes sur les réseaux sociaux. » Le procès qui découle de ces accusation­s met les jeunes gens sur la sellette, mais aussi leurs proches, incarnés par Charlotte Gainsbourg, Pierre Arditi, Mathieu Kassovitz, Benjamin Lavernhe ou Audrey Dana. Sur un thème proche du Dernier Duel, de Ridley Scott, Yvan Attal choisit de ne prendre parti ni pour l’une ni pour l’autre, ce qui rend son film aussi original que palpitant. « En tant que père d’une fille et de deux garçons, j’étais bringuebal­é sans cesse entre les deux jeunes protagonis­tes et leurs parents, raconte l’acteur. C’est bien ce qui confirme la nécessité de juger au tribunal, et pas ailleurs. Ce n’est pas pour rien qu’il faut trente mois d’instructio­n avant un procès. On comprend vite que, même dans une affaire de viol, rien n’est simple. »

C’est toute cette subtilité qui rend Les Choses humaines très prenant, tandis que se dévoilent peu à peu les secrets et les faiblesses des deux parties. Le récit prend alors la forme d’un thriller pour confronter les différente­s versions des faits, laissant le spectateur se forger sa propre opinion. Le film parle de consenteme­nt, mais aussi de pression sociale et de différence­s de milieu, pour brosser un tableau complexe.

 ?? J. Prébois / Gaumont Distributi­on ?? Suzanne Jouannet et Ben Attal, deux jeunes sur la sellette.
J. Prébois / Gaumont Distributi­on Suzanne Jouannet et Ben Attal, deux jeunes sur la sellette.
 ?? ??

Newspapers in French

Newspapers from France