Mit­su­bi­shi L200

Dans le monde du pick-up, le L200 se dé­marque avec sa trans­mis­sion Su­per Se­lect lui per­met­tant d’évo­luer aus­si bien en 4x2 qu’en 4x4 per­ma­nent et de dis­po­ser d’une gamme courte.

4x4 Magazine - - Pick-Up Sommaire -

Après neuf an­nées de bons et loyaux ser­vices et 1 300 000 uni­tés pro­duites, le L200 a lais­sé place en 2016 à une nou­velle gé­né­ra­tion. Ce der­nier mo­dèle ne pré­ten­dait pas ré­vo­lu­tion­ner le seg­ment, mais se pré­sen­tait comme une im­por­tante évo­lu­tion. Le but du cons­truc­teur étant de ne sur­tout pas déso­rien­ter sa clien­tèle, mais bien de lui pro­po­ser un vé­hi­cule of­frant plus de style, de confort, de ma­nia­bi­li­té et d’équi­pe­ment. Ses concep­teurs ont éga­le­ment mis l’ac­cent sur son im­pact en­vi­ron­ne­men­tal en le do­tant d’une nou­velle mo­to­ri­sa­tion ca­pable d’abais­ser ses émis­sions de CO2. Es­thé­ti­que­ment, le nou­veau L200 re­prend le style de son pré­dé­ces­seur en le mo­der­ni­sant et en lui don­nant un as­pect plus dy­na­mique. Ce tra­vail a éga­le­ment concer­né l’ha­bi­tacle.

Une ha­bi­ta­bi­li­té net­te­ment op­ti­mi­sée

En ef­fet, si les di­men­sions ex­té­rieures res­tent sen­si­ble­ment les mêmes, l’ha­bi­ta­bi­li­té dans la ca­bine a été op­ti­mi­sée. L’ac­qué­reur pro­fite éga­le­ment d’une amé­lio­ra­tion de la qua­li­té per­çue, grâce à l’uti­li­sa­tion de ma­té­riaux de meilleur aloi.Afin de re­mé­dier à l’un des prin­ci­paux su­jets de re­proches faits à son pré­dé­ces­seur, ce mo­dèle pro­pose plus de confort grâce à des sièges of­frant une meilleure po­si­tion de conduite. Cette der­nière peut d’ailleurs être af­fi­née par le biais d’une co­lonne de di­rec­tion ré­glable non seule­ment en hau­teur mais aus­si en pro­fon­deur. Un gros tra­vail a éga­le­ment por­té sur l’iso­la­tion acous­tique, et nous avons pu me­su­rer son ef­fi­ca­ci­té dès les pre­miers ki­lo­mètres par­cou­rus au vo­lant. La plus grosse nou­veau­té sur ce Mit­su­bi­shi est sans conteste le mo­teur tur­bo­die­sel, dé­ri­vé des blocs dé­jà pré­sents sur l’ASX et l’Out­lan­der mais pré­sen­tant une cy­lin­drée de 2.4. Ce der­nier re­prend le fa­meux sys­tème de ca­lage va­riable des sou­papes MIVEC, et se dé­cline en deux confi­gu­ra­tions, la pre­mière avouant 154 ch, et la se­conde 181 ch. Deux boîtes de vi­tesses, au­to­ma­tique et mé­ca­nique, sont dis­po­nibles, ain­si que deux types de trans­mis­sion : l’Ea­sy Se­lect (4x2/4x4 sans dif­fé­ren­tiel mais avec ré­duc­tion) et la Su­per Se­lect (4x2/4x4 per­ma­nent avec dif­fé­ren­tiel cen­tral et gamme courte), cette der­nière étant une pro­po­si­tion unique sur le mar­ché. A l’usage, ce nou­veau L200 n’est pas très éloi­gné de son pré­dé­ces­seur. Il se montre tou­te­fois sen­si­ble­ment plus confor­table, net­te­ment plus si­len­cieux, et offre un com­por­te­ment rou­tier un peu plus ri­gou­reux, la pré­sence, clas­sique pour un pick-up, de lames de res­sort sur l’es­sieu ar­rière ri­gide li­mi­tant for­cé­ment les pro­grès dans ce do­maine. En re­vanche, le L200 s’avère tou­jours ef­fi­cace en tout­ter­rain, tout par­ti­cu­liè­re­ment avec la fa­meuse trans­mis­sion Su­per Se­lect.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.