Mer­cedes Classe G

Mer­cedes nous a fait craindre le pire en an­non­çant re­nou­ve­ler en 2018 son vé­né­rable Classe G, une icône du de­si­gn de­puis… 1979. Ce nou­vel opus ras­su­re­ra les fi­dèles, en res­tant in­chan­gé sur la forme, et sé­dui­ra les autres, en ga­gnant des tech­no­lo­gies aux

4x4 Magazine - - Sommaire - Par Jack Sel­ler, pho­tos Mer­cedes

Si, si, « G » chan­gé !

De­puis que l’in­oxy­dable De­fen­der est à la re­traite, il ne reste plus que la Jeep Wran­gler et le Mer­cedes Classe G au rayon des « di­no­saures » des 4x4. Des purs et durs, de­ve­nus des en­gins « bran­chés », même s’ils ont conser­vé leurs in­croyables ap­ti­tudes en fran­chis­se­ment. Pour ce nou­vel opus, Mer­cedes a pris soin de pré­ser­ver le look ori­gi­nel de son ter­rible en­gin, qui a dé­jà sé­duit plus de 300 000 clients. Même si le G a conser­vé son al­lure cu­bique, il a pour­tant été en­tiè­re­ment re­des­si­né, ce qui se tra­duit par des cotes en lé­gères hausses (+ 5 cm en lon­gueur et 12 cm en lar­geur), un ef­fort ayant été por­té sur l’es­pace aux jambes à l’ar­rière (+ 15 cm). D’un ra­pide coup d’oeil, on note l’ap­pa­ri­tion d’élé­ments sty­lis­tiques plus mo­dernes, comme une ca­landre ac­tua­li­sée et des phares cir­cu­laires cer­clés de leds. C’est da­van­tage l’in­té­rieur, qui ap­pa­rais­sait comme ter­ri­ble­ment da­té, qui a été re­mis au goût du jour. La pré­sen­ta­tion est en­fin en rap­port avec les prix af­fi­chés. Les pu­ristes pour­ront conser­ver des comp­teurs ronds ana­lo­giques, mais les tech­no­philes au­ront la pos­si­bi­li­té d’op­ter, en op­tion, pour une dalle di­gi­tale de 12,3 pouces. Plus proche d’un ca­mion que d’une voi- ture, le G souf­frait d’un com­por­te­ment rou­tier dé­pas­sé. Le nou­veau châs­sis mis au point par AMG, tou­jours de type « échelle », in­tègre une sus­pen­sion avant in­dé­pen­dante et un es­sieu ri­gide in­édit, tan­dis que la di­rec­tion adopte dé­sor­mais un sys­tème élec­tro-mé­ca­nique. Bien que plus gros et mieux équi­pé, le nou­veau G est plus ri­gide de 55%, mais aus­si plus lé­ger de 170 kg, grâce à l’em­ploi mas­sif de l’alu­mi­nium. La te­nue de route va y ga­gner, et ce d’au­tant plus que le Dy­na­mic Se­lect, qui pro­pose 4 modes de conduite, se­ra du voyage. En fonc­tion du mode choi­si (Com­fort, Sport, Eco et In­di­vi- dual), ce sys­tème agit sur le pa­ra­mé­trage du mo­teur, de la sus­pen­sion, de la di­rec­tion et de la boîte de vi­tesses. Bien sûr, le G de­meure un vrai 4x4, puis­qu'il dis­pose tou­jours de 3 blo­cages de dif­fé­ren­tiel et d’une gamme de vi­tesse courtes « Low Range », sans ou­blier un in­édit mode « G » qui adapte tous les pa­ra­mètres de conduite en tout-ter­rain. En at­ten­dant une va­riante mus­clée AMG, le G dé­bute avec un V8 4.0 bi­tur­bo de 422 ch (600 Nm), as­so­cié à la boîte au­to­ma­tique 9G-Tro­nic. Un mo­dèle qui de­vrait ap­pro­cher les 110 000 €… sans comp­ter un ma­lus maxi­mum.

On ne touche pas à une icône ! Le nou­veau G évo­lue donc en dou­ceur sur la forme, mais tout est pour­tant in­édit, du châs­sis à la car­ros­se­rie !

Plus ha­bi­table à l’ar­rière, le G fait peau neuve à l’in­té­rieur en ga­gnant une planche de bord mo­derne, qui peut dé­sor­mais re­ce­voir une dalle di­gi­tale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.