Su­zu­ki Jim­ny

Pe­tit, mais cos­taud !

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Su­zu­ki.

Face à de nom­breuses fuites sur la toile, le Ja­po­nais Su­zu­ki n’avait plus d’autres choix que de rendre pu­bliques les pho­tos de sa pro­chaine gé­né­ra­tion de Jim­ny. Et à la vue de ces cli­chés of­fi­ciels, il est fort pro­bable que les ama­teurs se ruent chez leur conces­sion­naire pour en com­man­der un ! Les ori­gines du Jim­ny re­montent à 1970, avec le pe­tit Sa­mu­raï tout d’abord, rem­pla­cé en 1981 par le San­ta­na. Ce n’est qu’en 1998 que sont ap­pa­rus les pre­miers Jim­ny, et avec vingt ans au comp­teur (et plus de deux mil­lions d’exem­plaires ven­dus dans 194 pays !), il était grand temps de le rem­pla­cer, même s’il a en­core to­ta­li­sé plus de 1 500 ventes l’an pas­sé rien que chez nous ! Le nom de­meure in­chan­gé pour ce se­cond opus, tout comme la phi­lo­so­phie d’ailleurs, puis­qu’il reste un pe­tit 4x4 pur et dur me­su­rant à peine 3,60 m de long. Un for­mat de puce à même de sé­duire une clien­tèle ai­mant les vé­hi­cules agiles et à l’aise en fran­chis­se­ment… mais aus­si bon nombre d’ha­bi­tants des villes, las­sés de voir les clas­siques ci­ta­dines ap­pro­cher, voire dé­pas­ser dé­sor­mais, les quatre mètres de long ! Car le Jim­ny, pré­sen­té ici en ver­sion fer­mée, est non seule­ment cra­quant avec sa bouille de Jeep en ré­duc­tion, mais c’est aus­si de­ve­nu un en­gin ten­dance, en adop­tant un toit de cou­leur dis­so­ciée, idéal pour per­son­na­li­ser sa voi­ture. Et à pro­pos de cou­leur, Su­zu­ki ose l’ori­gi­na­li­té, en ne pro­po­sant pas moins de huit teintes vives et « fla­shies », du plus bel ef­fet. Les ama­teurs de plein-air de­vront en re­vanche pa­tien­ter un peu, car il est fort pro­bable que le Jim­ny soit aus­si pro­chai­ne­ment dé­cli­né en ver­sion dé­cou­vrable. Mal­gré des airs mo­dernes, le Jim­ny reste un 4x4 à l’an­cienne qui re­prend à son compte des re­cettes tech­niques éprou­vées, puisque la caisse est fixée sur un ro­buste châs­sis échelle. La trans­mis­sion in­té­grale est bien sûr li­vrée de sé­rie, et pour se sor­tir des pires si­tua­tions l’en­gin dis­pose tou­jours de sus­pen­sions à lames, mais aus­si d’un es­sieu ar­rière dé­for­mable. Cô­té mo­to- ri­sa­tion, le construc­teur n’a en­core rien dé­voi­lé, mais nous avons quelques cer­ti­tudes. Il n’y au­ra au­cun die­sel de dis­po­nible (d’où l’in­té­rêt de le choi­sir aus­si pour la ville), et plu­tôt que d’op­ter pour les mo­destes blocs de la Swift (3 cy­lindres 1.0 tur­bo et 4 cy­lindres 1.2), le Jim­ny de­vrait hé­ri­ter d’un plus cou­pleux 1.5 l. En at­ten­dant de li­vrer tous ses se­crets, lors du pro­chain Mon­dial de Pa­ris où il se­ra dé­voi­lé pour la pre­mière fois au grand pu­blic, Su­zu­ki a lais­sé « fui­ter » une pho­to de l’ha­bi­tacle. On peut re­mar­quer une cer­taine mon­tée en gamme, ac­com­pa­gnée d’une mise à jour tech­no­lo­gique, avec la pré­sence d’un écran tac­tile mul­ti­fonc­tion qui ser­vi­ra au GPS et à l’in­fo­di­ver­tis­se­ment. De même, sur les fi­ni­tions les plus hup­pées, la cli­ma­ti­sa­tion au­to­ma­tique se­ra du voyage. Nul doute que ce nou­veau Jim­ny, un peu seul au monde sur ce cré­neau, connaî­tra éga­le­ment un im­mense suc­cès com­mer­cial, sur­tout s’il a le bon goût de pro­po­ser ses ser­vices sous les 14 000 €, comme c’est le cas pour le mo­dèle ac­tuel…

L’in­té­rieur, plus va­lo­ri­sant d’as­pect, se met au goût du jour en re­ce­vant un sa­lu­taire écran tac­tile en guise de « tour de contrôle ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.