Re­nault Ar­ka­na

Avec l’Ar­ka­na, Re­nault est le pre­mier construc­teur gé­né­ra­liste à s’aven­tu­rer sur la niche des SUV cou­pés. Dé­voi­lé au sa­lon de Mos­cou, l’Ar­ka­na se­ra d’abord pro­po­sé aux Russes, puis aux Asia­tiques. Le voyage jus­qu’en Eu­rope de l’Ouest se­ra bien long, puisq

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Re­nault.

Le Re­nault ve­nue du froid

Le sin­gu­lier BMW X6, ap­pa­ru en 2008, a don­né des idées à cer­tains. Mer­cedes a sui­vi (avec les GLC et GLE cou­pés) et, plus sur­pre­nant, c’est dé­sor­mais au tour de Re­nault d’en­trer dans la danse ! Mais l’in­édit Ar­ka­na ira jouer bien loin de nos mar­chés, puis­qu’il se des­tine d’abord à la… Rus­sie. Il se­ra donc as­sem­blé dans l’usine de Mos­cou et, contre toute at­tente, sur la plate-forme low cost BZé­ro du der­nier Da­cia Dus­ter. Outre un coût de dé­ve­lop­pe­ment ré­duit, celle-ci a l’avan­tage de pou­voir re­ce­voir une trans­mis­sion in­té­grale, un équi­pe­ment ap­pré­cié des Russes à chaque hi­ver ! Mal­gré cet hé­ri­tage, l’Ar­ka­na n’a rien à voir avec le SUV rou­main. Il est sen­si­ble­ment plus grand (4,54 m) qu’un Dus­ter, et sur­tout bien plus élé­gant. Il s’ap­pro­prie les der­niers codes sty­lis­tiques en vi­gueur sur les hauts de gamme Re­nault, tels qu’un avant évo­quant le Kad­jar avec ses phares à LED en forme de crosse, et un ar­rière sin­geant la ber­line Ta­lis­man, mais avec en­core plus de dy­na­misme. Une per­cep­tion ren­for­cée par la pré­sence de ce sin­gu­lier toit en pente douce, gref­fé au-des­sus de la haute cein­ture de caisse. Au-de­là de ce style per­ti­nent, l'in­no­va­tion ma­jeure de ce SUV est d’in­té­grer, sous la même car- ros­se­rie, pas moins deux pla­tes­formes dif­fé­rentes se­lon les mar­chés. Une pre­mière mon­diale ! Car Re­nault voit aus­si du cô­té de l’Asie, avec la Chine et la Co­rée du Sud en ligne de mire, avec une ar­ri­vée pré­vue pour la fin de l’an­née 2019. Pour ces mar­chés en pleine crois­sance, Re­nault do­te­ra son Ar­ka­na de la plus mo­derne plate-forme is­sue de l’al­liance Re­nault-Nis­san-Mitsubishi, la toute nou­velle « CMF-B », sur la­quelle re­po­se­ra la fu­ture Clio V, an­non­cée pour avril 2019. Une sa­crée per­for­mance in­dus­trielle, mo­ti­vée par un po­si­tion­ne­ment qui se­ra plus pre­mium qu’en Rus­sie, même si Re­nault reste pour l’heure muet au ni­veau des tech­no­lo­gies em­bar­quées et des mo­teurs ! Reste à sa­voir si ce sé­dui­sant Ar­ka­na ar­ri­ve­ra bien chez nous ? Re­nault n’a pas en­core don­né son feu vert, et si tel était le cas, ce ne se­rait pas avant 2020. Mais il se­rait sur­pre­nant que Re­nault se prive d’un tel mar­ché. Quoi qu’il en soit, la marque au lo­sange avance confiante, puis­qu’elle es­time pou­voir en écou­ler 300 000 uni­tés an­nuelles. Si l’Ar­ka­na vient bien du froid, ses per­for­mances com­mer­ciales vont vite ré­chauf­fer le coeur des hommes de Re­nault !

L’Ar­ka­na, fa­bri­qué à Mos­cou, se­ra d’abord ré­ser­vé à la Rus­sie, puis à l’Asie, mais il se­rait sur­pre­nant qu’il n’ar­rive pas chez nous.

Avec l’Ar­ka­na, Re­nault est le pre­mier construc­teur gé­né­ra­liste à se ris­quer sur la niche des SUV cou­pés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.