Toyo­ta RAV4 Hy­brid

Quoi ma gueule?

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos Toyo­ta.

Dif­fi­cile de res­ter en haut de l’af­fiche lors­qu’on a été une star. Le RAV4, né im­per­ti­nent et dé­ca­lé au dé­but des an­nées 90, en sait quelque chose, lui qui est ren­tré dans le rang au fil des ans, pour ne de­ve­nir plus que l’ombre de lui-même. Dur a été sa chute, sur­tout qu’entre-temps la concur­rence est ve­nue en force pié­ti­ner ses plates-bandes. Mais le suc­cès du pe­tit CH-R, loin­tain hé­ri­tier sur la forme et l’es­prit du pre­mier RAV4, semble avoir ré­veillé les sty­listes de chez Toyo­ta, qui se sont en­fin lâ­chés ! D’ailleurs, avec ce style vo­lon­taire et saillant, on pour­rait presque se de­man­der si leurs col­lègues de chez Lexus ne sont pas ve­nus les ai­der. Le RAV4 fait donc sa mue, et ce­la se voit. Outre un de­si­gn acé­ré, il se vi­ri­lise en de­ve­nant plus ba­rou­deur que ja­mais, en ga­gnant des pro­tec­tions la­té­rales sur les pas­sages de roues taillés à la serpe. Mais mal­gré ce de­si­gn guer­rier, presque spor­tif avec son ar­rière fuyant sou­li­gné par une vitre très in­cli­née, le RAV4 prend cu­rieu­se­ment le vi­rage du « tout éco­lo­gique », en de­ve­nant à 100% un « full hy­bride » comme la Prius, puis­qu’il écarte dé­fi­ni­ti­ve­ment le die­sel ! Un choix ris­qué, qui va faire in­évi­ta­ble­ment fuir les gros rou­leurs chez la concur­rence. Les fi­dèles de­vront donc dé­sor­mais com­po­ser avec un unique 2.5 at­mo­sphé­rique es­sence de 177 ch, se­con­dé par deux mo­teurs élec­triques (un par es­sieu). Si la puis­sance cu­mu­lée se li­mite à 218 ch en ver­sion 2 roues mo­trices (pour 102 g de CO2/km), elle grimpe à 222 ch sur la va­riante 4x4, qui se­ra, de loin, la plus vé­loce.Toyo­ta pro­met avoir fait de gros ef­forts pour li­mi­ter les ef­fets de « patinage » propres à la boîte CVT à va­ria­tion conti­nue im­po­sée, et ce­la semble por­ter ses fruits, puisque le 0 à 100 km/h se­rait abat­tu en 8,1 s. Mieux, la voi­ture se­rait équi­pée d’un mode Off-road avec un dif­fé­ren­tiel, pour ré­par­tir au mieux la puis­sance, roue par roue en cas de faible adhé­rence.Avec des re­jets li­mi­tés à 105 g de CO2 par ki­lo­mètre, le RAV4 « 4x4 » par­vient même à échap­per au ma­lus 2019.Au-de­là de ces as­pects, le RAV4 change aus­si beau­coup à l’in­té­rieur. Mal­gré un ga­ba­rit iden­tique à ce­lui de son pré­dé­ces­seur (4,60 m), il offre une ex­cel­lente ha­bi­ta­bi­li­té, à tel point que l’on se dit qu’il au­rait pu, comme son ri­val le plus sé­rieux, le nou­veau Hon­da CR-V, se per­mettre d’of­frir jus­qu’à sept places. On se conso­le­ra avec un coffre vaste et bien pen­sé, of­frant 580 dm3 de conte­nance. Et il y a même, en bo­nus, un vaste double-fond sous le­quel on peut ranger le ca­che­ba­gages à en­rou­leur. A l’avant, la planche de bord fait plus mo­derne en étant agen­cée sur trois étages avec, en point d’orgue, un écran tac­tile « flot­tant » gé­né­reu­se­ment di­men­sion­né, pla­cé à son som­met. Il est en­ca­dré par huit touches phy­siques, don­nant un ac­cès di­rect aux fonc­tions. On re­gret­te­ra tou­te­fois l’ab­sence d’une vé­ri­table dalle d'ins­tru­men­ta­tion nu­mé­rique. Le conduc­teur de­vra donc se conten­ter de comp­teurs par­tiel­le­ment di­gi­taux, dé­pour­vus de modes pa­ra­mé­trables. La seule in­con­nue reste les ta­rifs, mais ce mys­tère n’en se­ra plus un très bien­tôt, Toyo­ta pré­voyant de com­mer­cia­li­ser ce nou­veau RAV4 du­rant le pre­mier se­mestre 2019…

L’in­té­rieur, proche dans l’es­prit du pe­tit CH-R, est néan­moins plus high-tech, même si l’on peut re­gret­ter l’ab­sence d’une dalle nu­mé­rique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.