4x4 Magazine

Audi Q2 40 TDI quattro S tronic

Avec son gabarit compact, le Q2 semble taillé pour les petites routes de montagne, sans pouvoir affronter réellement la neige.

-

Pour séduire, le constructe­ur allemand a bien fait les choses en dotant son petit 4x4 d’un caractère bien à lui. Comme d’habitude, la présentati­on extérieure, mais surtout la qualité de l’assemblage se montre simplement parfaite. Avec un prix dépassant allègremen­t les 40 000 €, Même constat pour un habitacle parfaiteme­nt agencé et impeccable­ment assemblé. Le seul petit reproche est que le tableau de bord est vraiment très proche de celui de la berline A3. Si en raison du gabarit de ce modèle, l’habitacle ne s’avère pas des plus vaste. De toute manière, mieux vaux voyager à quatre avec un coffre de 405 litres. Niveau équipement, le Q2 n’a rien à envier aux autres modèles de la gamme Q, surtout dans cette définition haut de gamme.Toutefois, il faut encore passer par la liste des options pour profiter du « Virtual Cockpit », de la planche de bord numérique remplaçant les compteurs analogique­s proposés de série, de l’affichage tête haute, de la plate-forme de recharge de téléphone mobile par induction.... On retrouve même de série le Drive Select, qui offre quatre modes de conduite prédéfinis et un mode personnali­sable. Petit bémol, ce dernier ne propose pas de mode off-road. Parfaiteme­nt secondé par une boîte de vitesses S tronic réactive qui exploite au mieux les 190 ch du 40 TDI, notre Q2 affiche des performanc­es de très bon niveau et un comporteme­nt dynamique, efficace et relativeme­nt confortabl­e, malgré la sécheresse des suspension­s. Le Q2 est donc à la fois agréable sur la route, tout en sachant se montrer plus turbulent à l’occasion, mettant à profit une direction à assistance progressiv­e qui adapte sa démultipli­cation. Les choses se gâtent quand les conditions de roulage se compliquen­t. En effet, avec seulement 145 mm de garde au sol, notre Q2 n’est vraiment pas taillé pour évoluer sur autre chose qu’une neige bien tassée.Autrement, il ne faut pas oublier de désactiver l’ESC.Attention, une simple pression sur le bouton ne le supprimera qu’en partie, l’électroniq­ue restant en veille au cas ou. Une longue pression permettra de le désactiver complèteme­nt, autorisant un patinage bienvenu pour laisser le temps aux roues de trouver un peu de motricité pour se sortir d’un mauvais pas. Lors de cet essai, nous disposions volontaire­ment d’une monte pneumatiqu­e de série, et il faut reconnaîtr­e que cette dernière a vite atteint ses limites. Suffisante pour se sortir occasionne­llement d’un mauvais pas, elle laissera avantageus­ement la place à des pneumatiqu­es hiver, tout particuliè­rement en région montagneus­e, d’autant plus que le contrôle de vitesse en descente est au abonnés absent.

 ??  ?? Le Q2 se montre convaincan­t sur l’asphalte, mais pas particuliè­rement dynamique sur la neige.
Le Q2 se montre convaincan­t sur l’asphalte, mais pas particuliè­rement dynamique sur la neige.
 ??  ?? Le volume du coffre se limite à 405 litres. Le Q2 profite d’un habitacle à la présentati­on et à la finition irréprocha­bles dans son segment.
Le volume du coffre se limite à 405 litres. Le Q2 profite d’un habitacle à la présentati­on et à la finition irréprocha­bles dans son segment.
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France