4x4 Magazine

Audi Q5 2.0 TDI 190 quattro S tronic

4x4 de l’année 2017, le Q5 est convainqua­nt en tout-terrain et séduit sur la route. Cet Audi est impérial en quasiment toutes les circonstan­ces.

-

Dès les premiers kilomètres, le Q5 nous a rappelé pourquoi il avait été désigné 4x4 de l’Année. Particuliè­rement silencieux, il distille un excellent confort auquel participe grandement une suspension pneumatiqu­e proposée en option et dont les capacités d’absorption comme d’adaptation s’avèrent impression­nantes. Très moelleuse lorsqu’il s’agit d’avaler un dos d’âne, ou plus ferme pour optimiser la tenue de route.

La motorisati­on de la raison

Le 2.0 TDI en 190 ch est vigoureux et obligatoir­ement associé à une S tronic à sept rapports bénéfician­t de la linéarité du double embrayage, ils forment un couple séduisant en agrément comme face au chrono. Offrant le répondant nécessaire, ce turbodiese­l affiche également une belle sobriété. Nous avons en effet relevé une consommati­on de 7,5 l/100 km, il apparaît donc que cet

Audi soigne son efficience sur long parcours. Rien d’étonnant à cela, le nouveau Q5 adoptant, sauf pour ses versions les plus puissantes, la dernière évolution de la célèbre transmissi­on maison, baptisée dorénavant quattro plus. Devenue semi-permanente, seules les roues avant sont entraînées en conditions normales et à vitesse stabilisée. Une source d’économie en carburant qui heureuseme­nt ne se fait en rien au détriment de l’efficacité. De plus, grâce aux multiples informatio­ns collectées, le système anticipe pour être certain de toujours profiter de la sécurité d’une

transmissi­on intégrale. Avec ce nouveau schéma, finies les légères dérives à l’accélérati­on sur terrain glissant, le système de répartitio­n centrale n’est pas calibré pour ça. Notre Q5 d’essai était bardé d’options. Ces dernières se montrent d’ailleurs souvent extrêmemen­t onéreuses, comme le toit ouvrant panoramiqu­e, ou particuliè­rement mesquines à l’image d’une banquette arrière coulissant­e (400 €) que le Tiguan propose en série. Pourtant, on ne peut pas dire que cette finition S line soit dépouillée. Sa présentati­on au caractère affirmé, avec son pédalier ou son volant sport se conjuguant avec de modernes équipement­s de confort. Quant à la qualité des matériaux utilisés, il n’y a vraiment rien à redire avec un rendu impeccable. Il fait donc particuliè­rement bon vivre dans cet Audi aussi accueillan­t à l’avant qu’à l’arrière et dont la contenance du coffre correspond bien au besoin d’une famille. En résumé le Q5 augmente partout son hégémonie.

 ??  ?? Avec une garde au sol grimpant à 231 mm avec le mode Offroad, le Q5 s’offre de vraies aptitudes toutterrai­n.
Avec une garde au sol grimpant à 231 mm avec le mode Offroad, le Q5 s’offre de vraies aptitudes toutterrai­n.
 ??  ?? A bord, l’ambiance est dans la l’esprit Audi en mélangeant sportivité et finition de belle facture.
A bord, l’ambiance est dans la l’esprit Audi en mélangeant sportivité et finition de belle facture.
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ?? Le 2.0 TDI de 190 ch se marie très efficaceme­nt à la boîte S tronic.
Le 2.0 TDI de 190 ch se marie très efficaceme­nt à la boîte S tronic.

Newspapers in French

Newspapers from France