BMW X1 xD­rive20d

Uti­li­sant la plate-forme de la Mi­ni et adop­tant par la même une phi­lo­so­phie de trac­tion avant , le X1 xD­rive change ra­di­ca­le­ment et passe à cô­té de l’es­prit BMW.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Pas fa­cile d’évo­luer sans bou­le­ver­ser la donne Cette nou­velle gé­né­ra­tion de X1 consti­tue une ex­cep­tion à la règle. Car en fai­sant cause com­mune avec le «cou­sin» an­glais Mi­ni Coun­try­man ou le «frère» Tou­rer, la confi­gu­ra­tion de ce com­pact 4x4 change ra­di­ca­le­ment. Dé­sor­mais, le mo­teur adopte une po­si­tion trans­ver­sale ce qui im­pose éga­le­ment d’aban­don­ner la tra­di­tion­nelle trans­mis­sion in­té­grale xD­rive. En ef­fet, sans chan­ger d’ap­pel­la­tion, le sché­ma de ses quatre roues mo­trices connait une vé­ri­table ré­vo­lu­tion puis­qu’il pri­vi­lé­gie au­jourd’hui la trac­tion pour ne sol­li­ci­ter l’es­sieu ar­rière que lorsque ce­la s’avère né­ces­saire. Of­frant un com­por­te­ment tou­jours ef­fi­cace et sé­cu­ri­sant, il perd, par contre, beau­coup de son co­té lu­dique. Pré­cé­dem­ment, il suf­fi­sait de sé­lec­tion­ner le DTC qui re­pousse un peu le seuil d’in­ter­ven­tion des aides à la conduite pour pro­fi­ter du co­té «joueur» propre au pro­duc­tion de la firme à l’hé­lice. On res­sent dé­sor­mais la pré­do­mi­nance du train avant. Heu­reu­se­ment, ce X1 n’a pas to­ta­le­ment ou­blié ses ori­gines pour of­frir grâce à l’as­so­cia­tion de son vi­gou­reux tur­bo­die­sel fort de 190 ch et d’une boîte au­to­ma­tique à 8 rap­ports exempte de tout re­proche, des chro­nos mais aus­si un agré­ment de très belle fac­ture.. Des lignes moins ty­pées qui offrent néan­moins le grand avan­tage de fa­vo­ri­ser l’ha­bi­ta­bi­li­té. quelque soit la place a la­quelle on ins­talle, on ap­pré­cie le confort pro­po­sé. Spa­cieux, le X1 af­fiche une vo­ca­tion fa­mi­liale af­fir­mée que confirme un coffre de bonne conte­nance et dont le com­par­ti­ment si­tué sous le plan­cher n’est en rien ré­duit par la pré­sence d’un pont ar­rière. Des pré­dis­po­si­tions misent en va­leur sur ce mo­dèle d’es­sai par une ban­quette ar­rière cou­lis­sante et un dos­sier de siège pas­sa­ger ra­bat­table. Les ama­teurs de la marque ne se­ront pas non plus dé­pay­sés par l’am­biance in­té­rieure, la planche de bord re­pre­nant les codes sty­lis­tiques «mai­son» comme la dis­po­si­tions ha­bi­tuelles des di­verses com­mandes. Voi­la qui nous amène tout na­tu­rel­le­ment à par­ler de la consom­ma­tion, qui n’a pas be­soin d’un pro­gramme spé­ci­fique pour se mon­trer convain­cante, 8 l/100 km en moyenne n’ayant vrai­ment rien d’ex­ces­sif à la vue du ni­veau de per­for­mance pro­po­sé. Le do­maine du X1 reste plus que ja­mais le ré­seau rou­tier, car même si le contrôle de vi­tesse en des­cente ré­glable est tou­jours d’ac­tua­li­té, cette trans­mis­sion xD­rive pri­vi­lé­giant le train avant n’ap­pa­raît vrai­ment pas au ni­veau de celle dont pro­fite en­core les autres mo­dèles de la gamme X, qui plus est sur les sur­faces of­frant une moindre adhé­rence.

Le nou­veau X1 est un agréable com­pa­gnon de route, lais­sant tou­te­fois de cô­té le dy­na­misme de la pré­cé­dente gé­né­ra­tion.

Sobre et per­for­mant, le mo­teur 2 l Com­mon Rail cache bien son âge. Une pré­sen­ta­tion per­son­nelle et une fi­ni­tion soi­gnée dis­tinguent les ver­sions haut de gamme du X1.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.