BMW X6 M50d

BMW peut se van­ter d’avoir ini­tié le concept entre tout-ter­rain et cou­pé avec le X6. Cette deuxième gé­né­ra­tion en­tre­tient ef­fi­ca­ce­ment l’idée.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Ce BMW n’amuse pas le ter­rain, son couple « ca­mio­nesque » col­lant ses oc­cu­pants à leur dos­sier à la moindre pres­sion sur la pé­dale de droite. Ce tur­bo­die­sel d’ex­cep­tion sait aus­si faire preuve d’une grande onc­tuo­si­té lors­qu’il est me­né sur un fi­let de gaz, sa boîte au­to­ma­tique à 8 rap­ports, en ver­sion Sport sur l’en­semble de la gamme, s’ac­cor­dant à mer­veille avec le tem­pé­ra­ment du mo­ment. En conser­vant le Contrôle Dy­na­mique de la trans­mis­sion de sé­rie, le M50d se dis­tingue dé­sor­mais des autres X6 qui ne le pro­posent plus qu’en op­tion, sauf en fi­ni­tion M Sport. Ce dif­fé­ren­tiel ar­rière élec­tro­nique se charge d’op­ti­mi­ser le com­por­te­ment rou­tier en ac­cé­lé­rant la roue ar­rière ex­té­rieure en en­trée de courbe. Im­pres­sion­nant de vi­va­ci­té, cette ver­sion ul­tra-spor­tive bé­né­fi­cie éga­le­ment de « la to­tale » cô­té trains rou­lants en re­ce­vant d’ori­gine l’amor­tis­se­ment va­riable pi­lo­té, les res­sorts pneu­ma­tiques ar­rière et la sus­pen­sion an­ti­rou­lis ac­tive. De quoi res­ter sur des rails à des al­lures dignes d’une GT, d’au­tant que même si cette confi­gu­ra­tion peut être re­pro­duite par le tru­che­ment des op­tions sur n’im­porte quel X6, des ré­glages plus spor­tifs res­tent spé­ci­fiques au M50d. En s’ins­pi­rant de ce qui a été fait pour le X4, le pro­fil du grand cou­pé 4x4 de BMW gagne en flui­di­té. En ef­fet, la poupe trop mas­sive de la pre­mière gé­né­ra­tion n’est plus qu’un loin­tain sou­ve­nir. . Pour ce qui est de notre mo­dèle d’es­sai, il af­fiche tou­jours une forte per­son­na­li­té, sa pré­sen­ta­tion as­so­ciant un kit car­ros­se­rie pour le moins agres­sif à des jantes toutes aus­si im­pres­sion­nantes. De même, à bord, on amé­liore le concept en pro­po­sant d’en­trée 5 places as­sises et un coffre dont le vo­lume aug­mente de 75 l. Concer­nant sa do­ta­tion, le nou­veau X6 se montre éga­le­ment un peu plus gé­né­reux, en pro­po­sant dès le pre­mier ni­veau de fi­ni­tion des jantes al­liage 19’’, la di­rec­tion Di­rectD­rive à dé­mul­ti­pli­ca­tion va­riable, une ban­quette ar­rière en 3 par­ties 40/20/40 ou un grand écran cou­leur cen­tral. Bien sûr, l’épais ca­ta­logue d’op­tions re­gorge d’équi­pe­ment high-tech, cer­tains d’entre eux étant pro­po­sés de sé­rie sur le haut de gamme Ven­du quelques mil­liers d’eu­ros plus cher qu’un X5 pa­reille­ment équi­pé et peut plus pra­tique. Mieux sous tous rap­ports, le der­nier X6 pro­lon­ge­ra à coup sûr le suc­cès com­mer­cial de son pré­dé­ces­seur, la ver­sion M50d qui s’illustre pour par sa pré­sen­ta­tion conserve son fort ca­rac­tère spor­tif pour te­nir, par là même, une place dans la gamme tou­jours un peu à part.

Avec le X6, la pré­sen­ta­tion ex­té­rieure est pour le moins sin­gu­lière dans l’uni­vers des tout­ter­rains. Le suc­cès de la for­mule est au ren­dez-vous.

Le coffre af­fiche un vo­lume de char­ge­ment très res­pec­table. L’am­biance à bord est celle du X5, avec sa fi­ni­tion de qua­li­té, ses nom­breux équi­pe­ments et ses op­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.