Kia Spor­tage 4x4 2.0 CRDi 185 48V BA

Avec son hy­bri­da­tion lé­gère, le Spor­tage bé­né­fi­cie d’une pe­tite éco­no­mie de car­bu­rant. Grâce à son re­sty­lage, sa pré­sen­ta­tion reste at­trac­tive.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Pour ga­gner quelques grammes de CO2 sans trans­for­mer leurs mo­dèles en usine à gaz, plu­sieurs construc­teurs optent pour une hy­bri­da­tion dite lé­gère. On en­tend par là une ins­tal­la­tion re­la­ti­ve­ment simple cons­ti­tuée prin­ci­pa­le­ment d’un al­ter­no-dé­mar­reur, four­ni en l’es­pèce par Va­leo, fai­sant of­fice de pro­pul­seur élec­trique à l’ac­cé­lé­ra­tion et de char­geur au le­ver de pied, re­lié au vi­le­bre­quin du mo­teur par une simple cour­roie, ali­men­tant ou ali­men­té par une bat­te­rie li­thium-ion de ca­pa­ci­té res­treinte pour être fa­ci­le­ment ins­tal­lée. Dans le Spor­tage, elle se si­tue sous le plan­cher du coffre, em­pié­tant lar­ge­ment sur le vo­lume du com­par­ti­ment in­fé­rieur et même sur l’em­pla­ce­ment d’un ré­ser­voir de car­bu­rant per­dant 4 l au pas­sage. Par­ti­cu­la­ri­té de cette tech­no­lo­gie qui ne pèse au to­tal que 32 kg, elle fonc­tionne en 48 V afin d’op­ti­mi­ser son ef­fi­ca­ci­té. Ce sont ain­si près de 6 mkg qui s’ajoutent au couple four­ni par le bien connu 2 l CRDi dans sa dé­cli­nai­son 185 ch. Un pe­tit coup de pouce bien utile en phase de re­lance, quand le ren­de­ment du ther­mique en a le plus be­soin pour amé­lio­rer son ef­fi­cience. Kia an­nonce un gain de l’ordre de 7 % per­met­tant par là même de bais­ser les émis­sions de CO2 d’une bonne poi­gnée de grammes. De même, grâce au frein mo­teur sup­plé­men­taire gé­né­ré par la charge, une dé­cé­lé­ra­tion sol­li­cite moins le frei­nage. Ne fonc­tion­nant que quelques ins­tants, cette as­sis­tance élec­trique n’a pas vé­ri­ta­ble­ment d’in­fluence sur la per­for­mance pure. Mais qu’im­porte, le po­ten­tiel de ce CRDi ac­cou­plé à une boîte 8 au­to­ma­tique ap­pa­raît on ne peut plus suf­fi­sant. Ce­pen­dant, on au­rait ap­pré­cié de pou­voir pro­fi­ter d’une pro­pul­sion tout élec­trique pour at­té­nuer le bruit et les vi­bra­tions ty­piques d’un die­sel lors des pre­miers tours de roue. Dé­ci­dé­ment, on en veut tou­jours plus dès qu’on goûte à l’hy­bri­da­tion ! L’in­tro­duc­tion de cette nou­velle tech­no­lo­gie s’ac­com­pagne d’une évo­lu­tion de l’en­semble de la gamme. Es­thé­ti­que­ment, le de­si­gn sé­dui­sant de cette qua­trième gé­né­ra­tion de Spor­tage est heu­reu­se­ment conser­vé, sub­ti­le­ment mo­der­ni­sé par quelques dé­tails. Idem à l’in­té­rieur, la re­fonte de la planche de bord s’avé­rant réus­sie, qui plus est dans un GT Line dont la pré­sen­ta­tion spé­ci­fique va­lo­rise bien l’en­semble. En­fin, quand vous sau­rez que son hy­bri­da­tion lé­gère 48 V se­ra pro­po­sée éga­le­ment au cô­té du CRDi 136 ch dans l’an­née qui vient, avec pour ob­jec­tif de se rap­pro­cher en France de la tranche sans ma­lus, vous convien­drez que le nou­veau Spor­tage mé­rite de s’at­tar­der sé­rieu­se­ment sur son sort.

Es­thé­ti­que­ment re­vu dans le dé­tail, le Spor­tage offre un cer­tain sex ap­peal.

La pe­tite bat­te­rie de 48 volts pré­serve l’es­pae à bord. L’ha­bi­tacle pro­gresse sen­si­ble­ment tant au ni­veau de la pré­sen­ta­tion que de la qua­li­té des ma­té­riaux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.