Land Ro­ver Dis­co­ve­ry Sport TD4 180ch BA

Pro­lon­geant l’évo­lu­tion du dé­ve­lop­pe­ment de sa gamme, Land Ro­ver dé­cline au­jourd’hui la li­gnée des Dis­co­ve­ry avec un Sport qui vise de nou­veaux mar­chés.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Le Dis­co­ve­ry Sport ne peut pas nier son lien de fi­lia­tion avec les der­nières réa­li­sa­tions du construc­teur, les de­si­gners « mai­son » réus­sis­sant à nou­veau et tou­jours avec suc­cès, à dé­cli­ner un style de­ve­nu l’iden­ti­té vi­suelle de la marque. Même constat à l’in­té­rieur, chaque ac­ces­soire ou dé­tail nous rap­pe­lant quelque chose, à l’ex­cep­tion no­table d’une ins­tal­la­tion mul­ti­mé­dia to­ta­le­ment in­édite. Sur un écran tac­tile 8’’ dé­filent de fa­çon très in­tui­tive de mul­tiples fonc­tions concer­nant aus­si bien la na­vi­ga­tion que le sys­tème au­dio ou la cli­ma­ti­sa­tion, mais aus­si un ac­cès Wi­fi. De même, il est pos­sible avec l’ap­pli­ca­tion InCon­trol d’y faire ap­pa­raître le conte­nu de son smart­phone. En­fin, cô­té fiche tech­nique, on n’est pas dé­pay­sé pour un sou, la ma­jo­ri­té des or­ganes étant par­ta­gés avec l’Evoque. Ain­si, le nou­veau TD4 qui nous in­té­resse dé­ve­loppe 180 ch et s’ac­couple avec une boîte 6 ma­nuelle ou, comme dans le cas pré­sent, bé­né­fi­cie du « der­nier cri » en ma­tière d’au­to­ma­tisme en comp­tant sur pas moins de 9 rap- ports. Sa trans­mis­sion in­té­grale est éga­le­ment loin d’être une in­con­nue, sa ré­par­ti­tion de base pri­vi­lé­giant le train avant pou­vant s’adap­ter aux dif­fé­rentes sur­faces ren­con­trées par l’in­ter­mé­diaire de l’in­con­tour­nable Ter­rain Res­ponse.

Un SUV luxueux et ul­tra pra­tique

No­tons au pas­sage que le Dis­co­ve­ry Sport peut se per­mettre de s’aven­tu­rer dans 600 mm d’eau. Les chro­nos se montrent lo­gi­que­ment en rap­port avec le ni­veau de puis­sance, l’as­so­cia­tion de mo­teur avec une mul­ti­tude de rap­ports lui per­met­tant de s’ex­pri­mer en per­ma­nence sur la meilleure plage de ré­gime. Le conduc­teur est sé­duit, d’au­tant que la te­nue de route se ré­vèle au dia­pa­son, un bon ac­cord de sus­pen­sions al­lant dans le sens de l’ef­fi­ca­ci­té. Équi­pé de jantes op­tion­nelles en 20’’, notre mo­dèle voit en re­vanche son confort un peu al­té­ré. Rien de bien grave, mais res­ter dans des di­men­sions plus com­munes ne peut s’avé­rer que po­si­tif. L’agré­ment à bord ré­sul­tant aus­si de l’es­pace in­té­rieur, sur ce point nos deux es­sais s’ac­cordent pour faire de l’ha­bi­ta­bi­li­té du Dis­co­ve­ry Sport l’un de ses meilleurs atouts. Spa­cieux au point de pou­voir of­frir deux places sup­plé­men­taires en op­tion, c’est aus­si une mo­du­la­ri­té pro­po­sant de mul­tiples confi­gu­ra­tions qu’il faut sa­luer. La vague du suc­cès sur la­quelle Land Ro­ver surfe de­puis quelques an­nées ne risque pas de s’ef­fon­drer avec le Dis­co­ve­ry Sport.

Le Dis­co­ve­ry Sport est un vrai Land Ro­ver avec des ca­pa­ci­tés de fran­chis­se­ments convain­cantes.

La fi­ni­tion de qua­li­té s’ac­com­pagne d’un équi­pe­ment com­plet, de­ve­nant même luxueux en haut de gamme.

L’an­cien SD4 a lais­sé sa place au bloc in­ge­nium dis­po­nible en 150 ch et 180 ch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.