Land Ro­ver Range Ro­ver Sport SDV6 249ch

Face au Range, le Sport cultive plus de dy­na­misme dans son ap­pa­rence mais aus­si dans son com­por­te­ment. Il reste une pro­po­si­tion très sé­dui­sante, au prix fort.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Lar­ge­ment dé­ri­vé du Range Ro­ver, la se­conde gé­né­ra­tion de Sport af­fiche néan­moins une phi­lo­so­phie clai­re­ment dif­fé­rente. Ain­si, il offre un dy­na­misme rou­tier jusque-là in­con­nu chez ce spé­cia­liste du tout-ter­rain. Re­pre­nant la même concep­tion tout alu­mi­nium que son aî­né, il gagne en­core quelques ki­los grâce à son moindre ga­ba­rit. On re­trouve éga­le­ment la sus­pen­sion pneu­ma­tique chère au construc­teur an­glais mais re­vue pour dis­til­ler un sup­plé­ment de spor­ti­vi­té. De ce fait, ce Land Ro­ver prend moins de rou­lis pour ga­gner en ef­fi­ca­ci­té. Re­vers de la mé­daille, le confort ne se montre plus aus­si im­pé­rial sur les ir­ré­gu­la­ri­tés de l’as­phalte, les pneu­ma­tiques « taille basse » op­tion­nels en 21 voire 22’’ n’ar­ran­geant sû­re­ment rien à l’af­faire.Après tout, il fal­lait bien éga­le­ment culti­ver la dif­fé­rence avec le «Range» et as­su­mer la dé­no­mi­na­tion Sport. Cô­té per­for­mances, le SDV6 s’en sort avec les hon­neurs, car sans être un foudre de guerre, il se montre tout à fait à la hau­teur de la tâche, bien ai­dé en ce­la par une mo­derne boîte 8 au­to­ma­tique au­to­ri­sant de franches re­lances. En outre, cette der­nière, à la dé­mul­ti­pli­ca­tion fi­nale très longue, op­ti­mise par là même une consom­ma­tion res­tant sans pro­blème sous les 10 l/100 km sur par­cours au­to­rou­tier, pour grim­per à 10,4 l seule­ment en moyenne. Un peu plus vi­gou­reux, le SDV6, dé­ri­vé lui aus­si du même bloc 3 L Com­mon Rail, ne fait pas montre d’un ap­pé­tit su­pé­rieur. Confi­gu­ra­tion in­édite, le nou­veau Sport est le pre­mier «gros» Land Ro­ver ne dis­po­sant pas en sé­rie d’une gamme courte.Ain­si à l’ex­cep­tion du «mé­chant» Su­per­char­ged qui en pro­fite d’ori­gine, elle passe au rang des op­tions en SDV6 ce que cer­tains n’hé­si­te­ront pas à qua­li­fier de sa­cri­lège ! Néan­moins, il convient de re­la­ti­vi­ser car avec de puis­santes mo­to­ri­sa­tions dé­bor­dant de couple as­so­ciées à une boîte au­to­ma­tique mul­ti­pliant les rap­ports, cette ab­sence n’ap­pa­raît pas pré­ju­di­ciable aux ca­pa­ci­tés tout-ter­rain. D’ailleurs, le Sport n’a vrai­ment pas à rou­gir de ses ap­ti­tudes au fran­chis­se­ment puis­qu’il conserve une garde au sol ré­glable en hau­teur et un Ter­rain Res­ponse dont la fi­nesse de ges­tion de la mo­tri­ci­té ap­pa­raît tout sim­ple­ment épous­tou­flante. Il suf­fit de main­te­nir une pres­sion sur l’ac­cé­lé­ra­teur et l’élec­tro­nique fait le reste. Idem pour le contrôle de vi­tesse en des­cente qui se montre plus per­for­mant que toute forme d’in­ter­ven­tion hu­maine. En mon­tant à bord, on s’ins­talle dans un vrai sa­lon, l’am­biance dis­til­lée se mon­trant à la hau­teur de la ré­pu­ta­tion de la marque. Mal­heu­reu­se­ment, ce luxe à un prix et rares sont les ache­teurs ayant les moyens de s’of­frir un tel écrin, ce qui consti­tue sû­re­ment son plus grand dé­faut.

Le Range Ro­ver Sport est à son aise sur tous les ter­rains.

La pré­sen­ta­tion reste celle de la lé­gende Land Ro­ver avec abon­dance de luxe, de fi­ni­tions et d’équi­pe­ments.

Le bloc SDV6 de­ve­loppe déso­mais une puis­sance de 249 ch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.