Porsche Cayenne S

Per­for­mant, dy­na­mique et po­ly­va­lent, le nou­veau Cayenne S mé­rite tous les su­per­la­tifs. Ce­pen­dant, dif­fi­cile de connaître sa va­leur sans ses coû­teuses op­tions.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Fi­ni le die­sel, qui n’au­ra été qu’une pa­ren­thèse dans l’his­toire du Cayenne, cette troi­sième gé­né­ra­tion n’ac­cepte plus que le su­per. Le mo­dèle S re­çoit ain­si un V6 bi­tur­bo af­fi­chant 2,9 l de cy­lin­drée et re­ven­di­quant 440 ch. Éga­le­ment très cou­pleux, son as­so­cia­tion avec une boîte au­to­ma­tique à huit rap­ports s’avère ex­plo­sive. 265 km/h en pointe, 24’’7 pour fran­chir la borne du ki­lo­mètre dé­part ar­rê­té ou moins de quatre se­condes pour pas­ser de 80 à 120 km/h, ce Porsche n’amuse pas le ter­rain et égale tout sim­ple­ment ce qui se fai­sait de mieux il y a quinze ans avec la pre­mière ver­sion tur­bo. Signe des temps, les pro­grès ap­pa­raissent aus­si si­gni­fi­ca­tifs en termes de consom­ma­tion, même si plus de 13 l/100 km en moyenne n’ap­pa­raît pas par­ti­cu­liè­re­ment rai­son­nable. Le Cayenne S a pour­tant ga­gné du poids en mi­sant sur l’alu­mi­nium. Si ré­gime il y a bien eu, la barre des deux tonnes est tou­jours al­lé­gre­ment fran­chie. Pour­tant, on ne le res­sent pas au vo­lant, ce beau ga­ba­rit fai­sant preuve d’une agi­li­té re­mar­quable. In­ci­sif en en­trée de courbe, il fait preuve d’une sta­bi­li­té éton­nante pour en­rou­ler les vi­rages à des vi­tesses im­pres­sion­nantes. Unique bé­mol, notre mo­dèle d’es­sai réunis­sant une liste im­pres­sion­nante d’op­tions re­la­tives aux trains rou­lants, im­pos­sible de don­ner un avis sur un S de base. Car il y a for­cé­ment une sa­crée dif­fé­rence avec un amor­tis­se­ment adap­ta­tif, la sus­pen­sion pneu­ma­tique, les roues ar­rière di­rec­trices et une ré­par­ti­tion va­riable du couple sur le train ar­rière, le tout ma­jo­rant en­core le prix d’une di­zaine de mil­liers d’eu­ro ! La per­son­na­li­té de ce Porsche évo­lue aus­si ra­di­ca­le­ment se­lon le mode de conduite choi­si, une mo­lette si­tuée en l’es­pèce di­rec­te­ment sur le vo­lant per­met­tant de faire son choix au sein de quatre pro­gram­ma­tions. Le construc­teur y va d’ailleurs de sa pe­tite in­no­va­tion en ajou­tant un bou­ton « ma­gique » qui, d’une simple pres­sion, per­met de ti­rer pour une poi­gnée de se­condes toute la quin­tes­sence mé­ca­nique, lors d’un dé­pas­se­ment par exemple. Ex­tra­or­di­naire ma­chine à rou­ler, ce Porsche ne l’est pas seule­ment pour son conduc­teur mais éga­le­ment pour ses pas­sa­gers. Trai­tés avec les plus grands égards. Mal­heu­reu­se­ment, une fois en­core, il faut re­cou­rir lar­ge­ment aux op­tions pour pro­fi­ter to­ta­le­ment de cette pres­ta­tion de haut ni­veau, le toit ou­vrant pa­no­ra­mique ou les sièges chauf­fants im­po­sant de re­mettre la main à la poche quand les fi­ni­tions su­pé­rieures de mo­dèles trois ou quatre fois moins chers les pro­posent par­fois en sé­rie. Et que dire d’une simple dé­tec­tion d’angles morts que la marque al­le­mande ose fac­tu­rer 780 € !

Gé­nial sur la route, avec ses roues ar­rière di­rec­trices, le Cayenne se montre éga­le­ment très ef­fi­cace sur la piste.

Le Cayenne ne manque pas de d’élé­gance, aus­si bien à l’in­té­rieur qu’à l’ex­té­rieur.

Le V6 du Cayenne S dé­livre 440 ch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.