Sko­da Oc­ta­via Scout 2.0 TDI 184ch DSG

On ne change pas une équipe qui gagne ! L’Oc­ta­via Scout conserve les re­cettes qui ont fait son suc­cès tout en s’ac­cor­dant un très lé­ger re­sty­lage.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Après les pre­miers suc­cès de la marque tchèque dans le monde du tout-ter­rain, le Scout nous re­vient lo­gi­que­ment sous les traitsde la der­nière gé­né­ra­tion de l’Oc­ta­via Com­bi. Pas de grandes sur­prises en termes de pré­sen­ta­tion, le re­cours à des élé­ments spé­ci­fiques de car­ros­se­rie et à une garde au sol ma­jo­rée de quelques cen­ti­mètres (180 mm au to­tal) don­nant du peps à ce break sur­éle­vé. On ap­pré­cie éga­le­ment, pour ce qui ne se voit pas, la pré­sence de pro­tec­tions sup­plé­men­taires sur les or­ganes mé­ca­niques les plus ex­po­sés. À bord, les­dif­fé­rences avec le mo­dèle de base ap­pa­raissent plus té­nues, ce qui n’em­pêche pas de consta­ter la mon­tée en gamme d’un Sko­da qui n’a dé­sor­mais plus grand-chose à en­vier à la grande ma­jo­ri­té de la pro­duc­tion du groupe Volks­wa­gen en termes de pré­sen­ta- tion.Sur notre mar­ché, le Scout se dé­cline dé­sor­mais aus­si avec le 1,8 litres TSI de 190 ch, his­toire de sé­duire les clients pré­fé­rant l’es­sence. En tur­bo­die­sel, deux ni­veaux de puis­sance, le 2.0 TDI , en 150 ch et 184 ch sont as­so­ciés à la boîte ro­bo­ti­sée DSG6.

Trois mo­teurs, mais une seule fi­ni­tion

En termes d’équi­pe­ment, on ne com­plique pas non plus les choses, une do­ta­tion unique, pas en­core tout à fait dé­fi­nie dans le dé­tail, étant au pro­gramme et pou­vant na­tu­rel­le­ment s’agré­men­ter de nom­breuses op­tions de confort mais aus­si de plus en plus tech­no­lo­giques. Pro­fi­tant d’un vo­lume in­té­rieur im­pres­sion­nant pour moins de 4,70 m de long, le Scout ré­serve tou­jours plus de place à ses pas­sa­gers ar­rière comme aux ba­gages. En outre, cet Oc­ta­via se veut éga­le­ment pra­tique en prê­tant une at­ten­tion par­ti­cu­lière à la mo­du­la­ri­té in­té­rieure tout en pro­po­sant de nom­breux amé­na­ge­ments plus as­tu­cieux les uns que les autres. Re­vers de cette ex­ploi­ta­tion du moindre es­pace, une in­so­no­ri­sa­tion un peu moins maî­tri­sée lais­sant en­core un peu trop de place au mo­teur. Rien de bien grave ce­pen­dant. Le 2.0 TDI 150 se montre pour sa part d’ex­cel­lente com­po­si­tion. As­so­cié à la boîte de vi­tesses DSG, il offre un ni­veau de per­for­mances convain­cant que des trains rou­lants al­liant ef­fi­ca­ci­té et confort per­mettent d’ex­ploi­ter en toute sé­cu­ri­té. En­fin, un poids trac­table por­té à 2 t prouve, si be­soin est, que ce Sko­da se bo­ni­fie sur toute la ligne.

Dans le Groupe VAG, le break sur­éle­vé est dé­sor­mais in­con­tour­nable.

Un break sur­éle­vé per­met de dis­po­ser d’un vo­lu­mi­neux es­pace de char­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.