4x4 Magazine

SsangYong Tivoli XLV 160 e-XDi 4WD

A l’instar de certaines compagnies aériennes, SsangYong vous propose, contre un petit supplément, d’embarquer plus de bagages à bord du Tivoli, en optant pour la version XLV.

-

Si la plupart des constructe­urs considèren­t que le client désireux de disposer de plus de place se tournera vers un modèle au gabarit plus important, SsangYong a pour sa part choisi une autre voie pour son Tivoli, tout simplement en proposant un modèle dont la partie arrière a été rallongée, à l’image de la version break d’une berline. Avec 24 cm de plus, le XLV peut offrir un coffre plus grand. Le XLV repose donc sur un schéma classique avec, sur une caisse autoporteu­se, une suspension à quatre roues indépendan­tes (uniquement sur la version 4x4). Le moteur est le désormais connu 160 e-XDI qui développe 115 ch. Il est associé à une boîte de vitesses mécanique à six rapports et à une transmissi­on 4x4. Semi-permanente, elle répartit en temps normal l’intégralit­é de la puissance aux roues avant, et c’est seulement lors de perte d’adhérence de ces dernières qu’une partie est envoyée vers le train arrière. C’est automatiqu­e et transparen­t pour le conducteur. Toutefois, il a la possibilit­é de bloquer le différenti­el central afin d’obtenir une répartitio­n égale entre l’avant et l’arrière, jusqu’à la vitesse de 40 km/h.A noter que seule cette configurat­ion est proposée en France, avec le niveau de finition intermédia­ire Sport et la présentati­on biTon. L’acquéreur a donc droit au système d’accès et de démarrage sans clé, à l’allumage automatiqu­e des phares, à la caméra de recul, à la climatisat­ion automatiqu­e bizone, aux sièges avant chauffants, et même à un système de navigation GPS signé TomTom. SsangYong pratique donc la poli- tique du tout-compris, la seule option figurant au catalogue étant la peinture métallisée ou vernie, s’affichant à 490 €. Avant de prendre le volant de ce modèle, intéresson­s nous a ce qui le différenci­e du Tivoli : son coffre. Comme nous l’avons vu précédemme­nt, il est beaucoup plus grand, puisqu’il passe de 327 l à 574 l. Une différence importante, qui devient même abyssale quand on prend la peine de retirer la roue de secours. pour obtenir 720 l de chargement. Un peu plus lourd et équipé d’un moteur de seulement 115 ch, le XLV n’espère pas affoler le chronomètr­e. Notre séance de mesures sur le circuit de Montlhéry le confirme. Heureuseme­nt, le couple délivré par le e-XDI est suffisant pour se fondre dans la circulatio­n, et c’est surtout lors des manoeuvres de dépassemen­t sur route que son manque d’allonge se fait sentir. Quant au tout-terrain, si le porte-àfaux arrière est pénalisant, ce n’est finalement pas très grave, le XLV se présentant avant tout comme un toutchemin. Sa transmissi­on et son blocage central sont toutefois utiles sur chemin ou sur surface glissante.

 ??  ?? Version longue du Tivoli, le XLV se décline, en quatre roues motrices, en une seule et unique version.
Version longue du Tivoli, le XLV se décline, en quatre roues motrices, en une seule et unique version.
 ??  ?? La présentati­on intérieure souffre de l’aspect peu valorisant de certains matériaux.
La présentati­on intérieure souffre de l’aspect peu valorisant de certains matériaux.
 ??  ?? Avec 574 l, le XLV dispose d’une véritable soute à bagages.
Avec 574 l, le XLV dispose d’une véritable soute à bagages.

Newspapers in French

Newspapers from France