SsangYong Ko­ran­do 220 e-XDi 4WD

Le Ko­ran­do pour­suit sa car­rière sur le mar­ché fran­çais avec son 220 e-XDi de 178 ch et un seul ni­veau d’équi­pe­ment com­plet.

4x4 Magazine - - Sommaire -

Alors qu’il était mo­to­ri­sé alors de son lan­ce­ment par un 2 L tur­bo­die­sel dé­ve­lop­pant une puis­sance de 149 ch, le com­pact co­réen ac­cueil sous son ca­pot un 2.2 n’af­fi­chant pas moins de 178 ch. Une aug­men­ta­tion consé­quente dont l’ob­jet pre­mier n’est pour­tant pas d’of­frir de meilleures per­for­mances, même si c’est évi­dem­ment le cas. En fait, ce mo­teur est non seule­ment plus puis­sant, mais il re­jette éga­le­ment moins de CO2 que son pré­dé­ces­seur, tout en consom­mant un peu moins. Dès lors, op­ter pour ce der­nier est com­plè­te­ment lé­gi­time, d’au­tant plus que le sur­coût oc­ca­sion­né est en grande par­tie com­pen­sé par un équi­pe­ment plus riche et un ma­lus éco­lo­gique moins im­por­tant. Concer­nant son com­por­te­ment rou­tier, notre Co­réen reste égal à lui­même en of­frant un confort gé­né­ral de très bonne fac­ture. Il faut bien avouer qu’il n’a vrai­ment rien d’un spor­tif. Son cre­do, c’est d’être conduit « en bon père de fa­mille ». En somme, il sait être un bon com­pa­gnon de route, ca­pable de voya­ger loin et long- temps. Mais en bon SUV 4x4, il est éga­le­ment ca­pable de quit­ter l’as­phalte. Et pour don­ner son plein po­ten­tiel sur ter­rain dif­fi­cile, il dis­pose d’un blo­cage de dif­fé­ren­tiel cen­tral — qui se désac­tive au­to­ma­ti­que­ment au­des­sus de 40 km/h — of­frant plus de mo­tri­ci­té sur sur­face glis­sante. As­so­ciés à une garde au sol cor­recte, il peut éga­le­ment s’ap­puyer sur de po­ly­va­lents pneu­ma­tiques M+S ( mud and snow, soit boue et neige). Afin de pro­po­ser un ta­rif at­trac­tif, les res­pon­sables de SsangYong France ont op­té pour une gamme sim­pli­fiée au maxi­mum. Le Ko­ran­do 4WD est en ef­fet pro­po­sé en une unique dé­fi­ni­tion tout équi­pée, avec pour seule op­tion la pein­ture mé­tal­li­sée. Il se pré­sente donc dans une fi­ni­tion in­ter­mé­diaire, mais ne s’avère pas pour au­tant sou­sé­qui­pé. S’il ne dis­pose pas d’une sel­le­rie cuir, il pro­pose en ef­fet tout ce que l’on est en droit d’at­tendre d’un tel com­pact fa­mi­lial. Cli­ma­ti­sa­tion au­to­ma­tique, vitres sur­tein­tées, ré­gu­la­teur de vi­tesse et sièges chauf­fants à l’avant ré­pondent bien pré­sent. Et il convient de no­ter l’ap­pa­ri­tion de nou­veaux équi­pe­ments comme l’ac­cès et le dé­mar­rage sans clé, l’or­di­na­teur de bord, la na­vi­ga­tion GPS si­gnée TomTom, ou la ca­mé­ra de re­cul. Au fi­nal, il s’agit d’une for­mule « tout com­pris » apte à sa­tis­faire le plus grand nombre. Tout juste peut-on re­gret­ter l’im­pos­si­bi­li­té de do­ter ce Ko­ran­do d’un toit ou­vrant. Tout se­rait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes, si le construc­teur co­réen avait fait un peu plus d’ef­forts concer­nant une fi­ni­tion de l’ha­bi­tacle moyenne, et choi­si des ma­té­riaux un peu plus qua­li­ta­tifs.

Si le Ko­ran­do n’est pas un fran­chis­seur, il se ré­vèle être un bon tout-che­min, d’au­tant plus qu’il dis­pose d’un blo­cage de dif­fé­ren­tiel cen­tral.

Si sa pré­sen­ta­tion est cor­recte, l’ha­bi­tacle souffre de la pré­sence de cer­tains ma­té­riaux «bon mar­ché».

Avec 178 ch, les per­for­mances sont au ren­dez-vous et la consom­ma­tion me­su­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.