SsangYong Ko­ran­do

Avant, on pou­vait ache­ter un Ko­ran­do d’abord pour son prix ser­ré. Mais cette qua­trième et ul­time mou­ture, dé­voi­lée au der­nier sa­lon de Ge­nève, ajoute des qua­li­tés in­édites… tout en main­te­nant des ta­rifs agres­sifs !

4x4 Magazine - - Sommaire - Jack Sel­ler, pho­tos SsangYong.

De sé­rieux atouts

Avec son look ins­pi­ré du my­thique Jeep CJ-7, le pre­mier Ko­ran­do avait une vraie gueule pour lui, à dé­faut d’of­frir des pres­ta­tions rou­tières convain­cantes. Les gé­né­ra­tions sui­vantes, moins ba­rou­deuses dans l’âme, sont de­ve­nues plus fré­quen­tables sur la route, mais elles ont per­du en style, au point de de­ve­nir passe-par­tout. Pire même : in­vi­sibles ! Un écueil de taille pour un SUV, no­tam­ment sur un seg­ment « C » ar­chi-en­com­bré (Peu­geot 3008, Nis­san Qa­sh­qai, Maz­da CX5…), où le look reste la pre­mière mo­ti­va­tion d’achat ! A dé­faut de faire tour­ner les têtes, cette qua­trième gé­né­ra­tion des­si­née en in­terne en Co­rée du Sud se re­marque pour son élé­gance na­tu­relle et l’équi­libre de ses lignes. Le construc­teur in­siste par ailleurs sur cette face avant au­tant sta­tu­taire que va­lo­ri­sante, qui de­vrait à n’en pas dou­ter être dé­cli­née sur les pro­chains modèles à ve­nir. Plus long (4,41 m), plus large (1,83 m) et plus bas (1,67 m) que son pré­dé­ces­seur et avec un em­pat­te­ment ac­cru (2,65 m), ce nou­veau Ko­ran­do s’adresse sans com­plexe aux pe­tites fa­milles. D’ailleurs, pour em­por­ter se­rei­ne­ment armes et ba­gages, ce Ko­ran­do se targue d’un vo­lume de coffre de 551 litres en confi­gu­ra­tion nor­male, une ca­pa­ci­té pou­vant être portée à 1 248 litres lorsque les sièges ar­rière sont ra­bat­tus, ce qui en fait l’un des meilleurs du seg­ment. L’agen­ce­ment in­té­rieur, convi­vial et va­lo­ri­sant, gagne un ni­veau

d’équi­pe­ment ja­mais vu sur un SsangYong. No­tam­ment la to­tale en dis­po­si­tifs de sé­cu­ri­té avec un sys­tème d’aide au frei­nage d’ur­gence (avec ca­mé­ra et ra­dar), une aide au main­tien dans la file, des alertes de dis­tance de sé­cu­ri­té ou de vigilance du conduc­teur, un ré­gu­la­teur de vi­tesse adap­ta­tif ou en­core un sys­tème de dé­tec­tion des angles morts. Si le poste de pi­lo­tage est orien­té vers le conduc­teur, la connec­ti­vi­té ac­ces­sible via un écran LCD cou­leur de 9’’ est aus­si à la page, ce Ko­ran­do dis­po­sant no­tam­ment de l’Apple CarP­lay, mais aus­si de Google An­droid Au­to. Bien en phase avec son époque, ce Ko­ran­do met dans le mille au chapitre mo­to­ri­sa­tions en pro­po­sant au lan­ce­ment un 1.5 GDI (es­sence) de 163 ch (et 280 Nm) re­je­tant 146 g/km en ver­sion 2 roues mo­trices équi­pée de la boîte mé­ca­nique à six rap­ports (une boîte au­to­ma­tique 6 est aus­si pro­po­sée). Pour les gros rou­leurs, un die­sel se­ra aus­si de la par­tie, un 1.6 de 136 ch (et 324 Nm) re­je­tant dans la même confi­gu­ra­tion 115 g/km. Et à moyen terme, une va­riante élec­trique vien­dra même com­plé­ter avan­ta­geu­se­ment l’offre. Ce nou­veau Ko­ran­do se­ra com­mer­cia­li­sé en Eu­rope à par­tir du deuxième se­mestre à un ta­rif pour l’heure in­con­nu. Mais comme à l’ac­cou­tu­mée, SsangYong pro­met que ce­lui-ci se­ra conte­nu et qu’il y au­ra, en prime, une ga­ran­tie construc­teur re­cord. De quoi sé­rieu­se­ment re­lan­cer la course du Ko­ran­do dans la ca­té­go­rie très dis­pu­tée des SUV com­pacts.

Si cette qua­trième gé­né­ra­tion com­men­ce­ra sa car­rière avec de classiques blocs es­sence et die­sel, elle re­ce­vra à moyen terme un mo­teur 100% élec­trique.

Le Ko­ran­do change et ce­la se voit ! Dé­sor­mais, plus ques­tion de pas­ser in­aper­çu et de faire de la fi­gu­ra­tion…

L’in­té­rieur, high­tech et va­lo­ri­sant, em­barque un im­pres­sion­nant ar­se­nal de dis­po­si­tifs de sé­cu­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.