Se rap­pro­cher du mythe

L’ate­lier de Gia­co­met­ti

AD - - Le top 10 - L.m.

My­thique, l’ate­lier de l’ar­tiste ? Le voi­ci dé­voi­lé au pu­blic. Il s’agit d’une re­cons­ti­tu­tion. La veuve du maître, An­nette, ayant dû rendre à son pro­prié­taire le lo­cal où tra­vaillait Al­ber­to, en sau­va le conte­nu, les oeuvres, les ou­tils, bref tout ce qui com­po­sait le pit­to­resque ca­phar­naüm im­mor­ta­li­sé par tant de pho­to­graphes. Jus­qu’aux murs cou­verts de des­sins. Pour les re­mettre en scène, la Fon­da­tion Gia­co­met­ti a dé­ni­ché un autre lieu his­to­rique, l’an­cien ate­lier de Paul Fol­lot, en­sem­blier de l’époque Art dé­co. Et dans le quar­tier de Mont­par­nasse, bien sûr. Ins­ti­tut Gia­co­met­ti, 5, rue Vic­tor-Schoel­cher, 75014 Pa­ris, à par­tir du 21 juin.

Vi­sites sur ré­ser­va­tion en ligne : fon­da­tion-gia­co­met­ti.fr/ins­ti­tut

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.