Nou­veau clas­si­cisme

Les dé­co­ra­teurs Da­niel Su­du­ca et Thier­ry Mé­rillou ré­in­ventent le cadre d’un hô­tel par­ti­cu­lier à tra­vers un sa­vant mé­lange de mo­bi­lier néo­clas­sique et d’une col­lec­tion d’oeuvres d’art. Un dé­ca­lage d’un luxe dis­cret.

AD - - Le Sommaire - RÉA­LI­SA­TION ET TEXTE Cé­dric Saint An­dré Per­rin PHO­TOS Au­ré­lien Chau­vaud

À Tou­louse, les dé­co­ra­teurs Da­niel Su­du­ca et Thier­ry Mé­rillou ré­in­ventent le cadre d’un hô­tel par­ti­cu­lier à tra­vers un dé­ca­lage au luxe dis­cret.

D’em­blée, l’am­biance se­reine, un brin hors du temps, vous trans­porte. L’ap­par­te­ment est si­tué à l’étage noble d’un hô­tel par­ti­cu­lier du xviiie siècle ty­pique de l’ar­chi­tec­ture en brique tou­lou­saine. Il donne sur une cour pri­vée fleu­rie. Vo­lée de marches, por­tique et fron­ton in­sufflent, dès la fa­çade, l’élé­gance néo­clas­sique propre au lieu. Cet es­prit à l’an­tique se pro­longe dans l’ap­par­te­ment, amé­na­gé au dé­but des an­nées 1960 par la cé­lèbre mai­son Jan­sen, alors ré­pu­tée pour son ta­lent à faire souf­fler sur la grande dé­co­ra­tion la lé­gè­re­té de l’air du temps. On re­trouve donc des arches dans l’en­trée et des mou­lures gra­phiques dans la salle à man­ger. S’ils ont conser­vé son ca­rac­tère propre à l’en­droit, Da­niel Su­du­ca et Thier­ry Mé­rillou, en charge de la toute der­nière ré­ha­bi­li­ta­tion de ce pied-à-terre de 240 mètres car­rés, ont pour­tant re­pen­sé de fond en comble son or­ga­ni­sa­tion. Le sa­lon don­nant au­tre­fois sur un pe­tit atrium om­bra­gé est de­ve­nu la chambre de maître, quand l’an­cienne chambre bai­gnée de lu­mière s’est faite sé­jour. « Nous avons re­dis­tri­bué les pièces, créé une salle de bains et une cui­sine, re­fait des en­ca­dre­ments de portes néo­clas­siques qui collent avec l’agen­ce­ment ori­gi­nel de Jan­sen », confirment les dé­co­ra­teurs tou­lou­sains.

Les pro­prié­taires dé­te­nant une col­lec­tion d’art contem­po­rain forte et éclec­tique – qui compte des sculp­tures d’ombre et de lu­mière si­gnées Yves de la Tour d’Au­vergne aus­si bien que des gra­vures à la poé­sie om­bra­geuse d’Al­bert De­ca­ris –, Da­niel Su­du­ca et Thier­ry Mé­rillou ont pris par­ti de ren­for­cer l’es­prit néo­clas­sique de l’en­droit, dé­cli­nant une at­mo­sphère et res­pec­tant l’his­toire des lieux afin de mieux mettre en va­leur les oeuvres pré­sen­tées qui tranchent avec le cadre.

Mé­langes har­mo­nieux

Ré­pu­tés pour leurs agen­ce­ments au raf­fi­ne­ment simple et culti­vé, les dé­co­ra­teurs ex­cellent dans les mé­langes tout à la fois sur­pre­nants et har­mo­nieux. Cet ap­par­te­ment illustre leur goût des as­so­cia­tions libres. Dans la salle à man­ger, au­tour d’une ta­bles­culp­ture d’es­prit pop art en ré­sine de l’ar­tiste de­si­gner et chi­miste Louis Du­rot est dis­po­sé un en­semble de chaises mé­daillon de Jan­sen. Jan­sen dont on re­trouve une ban­quette dans le sa­lon, un autre mo­dèle de chaises dans la cui­sine et qui fait fi­gure de fil rouge as­su­mé de ce pro­jet. Fi­dèle à son style, le tan­dem re­vi­site ici la no­tion de clas­si­cisme dans un es­prit contem­po­rain, luxueux mais dis­cret. « Les co­lo­ris beige et do­ré per­mettent de faire vi­brer la lu­mière dans cet in­té­rieur à l’ori­gine un peu terne. Nous sou­hai­tions dé­fi­nir une at­mo­sphère calme, douce et dy­na­mique à la fois. » Tis­sant des liens chro­ma­tiques, Da­niel Su­du­ca et Thier­ry Mé­rillou jux­ta­posent aux fi­lets d’or des mou­lures des murs les éclats pré­cieux du mo­bi­lier. Là une chaise en mé­tal bar­bare de Tom Dixon, ici une sta­tuette en bronze néo-an­tique. « Se lais­ser conduire par la ma­tière et les cou­leurs ouvre un in­fi­ni de pos­sibles, des mé­langes de styles que l’on n’ima­gi­ne­rait même pas oser. C’est un vrai plai­sir… »

DANS LE SA­LON, à gauche d’une table basse Jan­sen des an­nées 1960 sur la­quelle est po­sée une sculp­ture de Jean-Yves Le­che­val­lier, un ca­na­pé (B&B Ita­lia). À droite, entre une ban­quette néo­clas­sique et son fau­teuil as­sor­ti, une chaise de Tom Dixon. Der­rière, en sy­mé­trie, deux consoles de style Em­pire. Au- des­sus de la porte, une oeuvre d’Ab­del­ka­der Ben­cham­ma.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.