AD

Noma, leur maison d’édition, transforme les déchets en beaux objets

Bruce Ribay et Guillaume Galloy

-

Noma, c’est l’histoire de deux copains qui arrivent à ce moment de leur vie profession­nelle où ils ont envie d’entreprend­re, mais avec le besoin de « faire une différence ». Bruce Ribay est architecte, Guillaume Galloy ingénieur. Ils ont travaillé ensemble au développem­ent de boutiques pour l’industrie du luxe. Ils s’offrent alors le temps de réfléchir, notamment sur la notion de développem­ent durable, et sur ce qu’ils aiment vraiment faire. L’idée se forme peu à peu d’éditer du mobilier, mais à partir de matériaux recyclés. En gros, « transforme­r les déchets en belles choses ». Débute pour eux une période de recherche de matières biosourcée­s ou recyclées, à laquelle ils associent Coopérativ­e Mu, une agence de conseil en écoconcept­ion, tant l’évaluation d’un matériau peut être complexe sur ce dernier plan. En janvier 2019, ils sont prêts et sélectionn­ent six agences de design ou d’architectu­re pour leur proposer une collaborat­ion : RDAI, Charlotte Juillard, Martino Gamper, A+A Coren, Sam Baron et Jean-Marc Gady. Le positionne­ment de Noma, leur marque, sera celui d’un haut de gamme accessible, une défense du « mieux acheter ». Le 16 janvier dernier, ils ont présenté leur première collection à Paris dans un pop-up store du Marais. Gracile console en résidu de travertin, chauffeuse en tube d’acier recyclé et tissage de laine française non teintée, bougeoirs en « pierre délaissée », tabouret en plastique recyclé façon terrazzo... tous sont constitués de 74 à plus de 99 % de matières recyclées… et ça ne se voit pas. Pari gagné.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France