Les ca­pi­taux bougent, les hommes beau­coup moins

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Repéres -

Nombre de ré­si­dents en de­hors de leur pays d’ori­gine (en % de la po­pu­la­tion mon­diale), ex­por­ta­tions mon­diales, stocks d’IDE et tran­sac­tions an­nuelles sur les mar­chés des changes (en % du PIB mon­dial 2013)

Lec­ture : les en­tre­prises bougent beau­coup : le stock d’in­ves­tis­se­ments di­rects à l’étran­ger s’éle­vait à l’équi­valent de 35 % du PIB mon­dial en 2013. Cô­té mar­chan­dises, les ex­por­ta­tions re­pré­sen­taient 26 % du PIB mon­dial en 2013. Mais ce sont les de­vises qui tra­versent le plus les fron­tières : les tran­sac­tions an­nuelles sur le mar­ché des changes re­pré­sen­taient 18,5 fois le PIB mon­dial en 2013 ! Les hommes, eux, cir­culent beau­coup moins : 3 % de la po­pu­la­tion mon­diale vit dans un pays étran­ger. Ce­pen­dant, les flux hu­mains sont bien plus im­por­tants : en 2013, près de 15 % des hu­mains ont quit­té tem­po­rai­re­ment leur pays.

Nombre de ré­si­dents en de­hors de leur pays d’ori­gine Ex­por­ta­tions mon­diales Stocks d’in­ves­tis­se­ments di­rects à l’étran­ger Tran­sac­tions an­nuelles sur les mar­chés des changes Sources : Cnu­ced, BRI ; cal­culs Al­ter­na­tives Eco­no­miques

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.