Une ré­forme com­pli­quée

Alternatives Economiques - Hors-Série - - POLITIQUES PUBLIQUES -

Le re­ve­nu de base est at­tri­bué à une per­sonne, alors que l’im­pôt sur le re­ve­nu, les mi­ni­ma so­ciaux ou les pres­ta­tions fa­mi­liales dé­pendent du re­ve­nu (et de la taille) du mé­nage (au moins en France, car ce n’est pas le cas dans les pays scan­di­naves). Il fau­drait y re­non­cer pour mettre en place le re­ve­nu de base. Il n’y au­rait plus né­ces­si­té de connaître la com­po­si­tion d’un mé­nage ni ses re­ve­nus pour l’at­tri­buer à cha­cun. Mais ce­la sup­pose une ré­vo­lu­tion si­mul­ta­née dans le fonc­tion­ne­ment concret de notre fis­ca­li­té et de notre pro­tec­tion so­ciale.

Avec la créa­tion de nou­velles formes d’in­éga­li­tés : vivre en fa­mille per­met en ef­fet de réa­li­ser des éco­no­mies d’échelle (pas be­soin de deux comp­teurs élec­triques, de deux ré­fri­gé­ra­teurs, etc.) dont le re­ve­nu de base ne tient pas compte, si bien que les fa­milles se­raient avan­ta­gées si chaque in­di­vi­du en fai­sant par­tie per­ce­vait le même re­ve­nu de base qu’une per­sonne iso­lée. Peut-être, mais à l’in­verse – sou­lignent les par­ti­sans du re­ve­nu de base – ce­la ré­gle­rait l’in­jus­tice ac­tuelle qui ré­serve les al­lo­ca­tions fa­mi­liales aux seules fa­milles d’au moins deux en­fants de moins de 18 ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.