LE CHAN­GE­MENT DE PA­RA­DIGME DE LA PO­LI­TIQUE BUD­GÉ­TAIRE

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Alternatives Ecomomiques -

Ini­tia­trices des po­li­tiques de conso­li­da­tion bud­gé­taire vio­lentes après la

ré­ces­sion de 2008-2009, avec l’ob­jec­tif de ré­duire des dé­fi­cits pu­blics béants, les grandes ins­ti­tu­tions in­ter­na­tio­nales (OCDE, FMI, Com­mis­sion eu­ro­péenne) ont ex­pri­mé un mea culpa en deux temps. Elles ont d’abord re­con­nu, à par­tir de la fin 2012, que l’ac­ti­vi­té et le chô­mage ne pou­vaient sor­tir in­demnes d’une telle stra­té­gie car, en si­tua­tion de sous-em­ploi mar­qué comme après la ré­ces­sion, les mul­ti­pli­ca­teurs bud­gé­taires* n’étaient pas faibles, mais au contraire su­pé­rieurs à 1.

En­suite, face à la fai­blesse de la re­prise en zone eu­ro, elles pro­meuvent, de­puis l’été 2016, l’ex­pan­sion bud­gé­taire. Elles ont ain­si re­con­nu qu’un sou­tien à l’in­ves­tis­se­ment pu­blic, par le biais de dé­penses d’in­fra­struc­ture, d’édu­ca­tion, de re­cherche, crée­rait à moyen et long termes un en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable au re­dres­se­ment de la crois­sance po­ten­tielle, mise à mal par l’aus­té­ri­té. Il au­rait à court terme un ef­fet po­si­tif sur l’ac­ti­vi­té. En clair, la mé­ca­nique key­né­sienne tra­di­tion­nelle.

Chô­meurs de­vant l’Agence pour l’em­ploi d’An­da­lou­sie à Je­rez de la Fron­te­ra. L’Es­pagne en­re­gistre l’un des plus forts taux de chô­mage de la zone eu­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.