Une re­prise molle

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Som­maire - LAURENT JEAN­NEAU

La zone eu­ro avait ra­té le train de la re­prise mon­diale en 2009, à cause de la crise des dettes sou­ve­raines et d’une aus­té­ri­té pré­ma­tu­rée. Il a fal­lu at­tendre 2014 pour que l’ac­ti­vi­té re­dé­marre. Sous l’ef­fet de la baisse des prix du pé­trole, de la dé­pré­cia­tion de l’eu­ro et de la po­li­tique ex­pan­sion­niste de la BCE, la re­prise s’est ac­cé­lé­rée en 2015 et au dé­but de 2016. Mais dé­jà, les mo­teurs de la crois­sance semblent se grip­per. Le prix du ba­ril re­part à la hausse tan­dis que la baisse de l’eu­ro est moins nette qu’au­pa­ra­vant.

Si la re­prise est pour l’ins­tant tou­jours là, elle n’est pas suf­fi­sante pour ef­fa­cer les stig­mates de la crise. Certes, les créa­tions d’em­ploi ont re­dé­mar­ré en 2014 et se sont in­ten­si­fiées en 2015 et en 2016. Pa­ral­lè­le­ment, le chô­mage baisse dans la zone eu­ro de­puis le pic at­teint en 2013, mais la dé­crue reste lente. A ce rythme, il fau­dra en­core sept ans pour re­trou­ver le taux de chô­mage de 2007. Or la per­sis­tance d’un ni­veau éle­vé de chô­mage ali­mente la crise so­ciale. En té­moignent le taux de pau­vre­té, en hausse dans qua­si­ment tous les pays, et les in­éga­li­tés, qui ont ten­dance à se creu­ser.

Bref, les res­sorts de l’ac­ti­vi­té semblent bien fra­giles pour faire face aux in­cer­ti­tudes que le Brexit ou l’élec­tion de Do­nald Trump font pe­ser sur l’éco­no­mie mon­diale.

Fa­mille mo­deste à Cayeux-sur-Mer (Somme). La pau­vre­té aug­mente dans la plu­part des pays eu­ro­péens.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.