Lé­ger mieux pour le logement so­cial

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Politiques Publiques -

Evo­lu­tion du nombre de lo­ge­ments lo­ca­tifs so­ciaux fi­nan­cés par an, hors An­ru, hors DOM, en mil­liers

l’Agence na­tio­nale de ré­no­va­tion ur­baine (An­ru) fi­nance no­tam­ment des opé­ra­tions de dé­mo­li­tion/re­cons­truc­tion d’an­ciens lo­ge­ments so­ciaux.

Les lo­ge­ments so­ciaux sont clas­sés en fonc­tion du ni­veau des loyers : la ca­té­go­rie « prêt lo­ca­tif ai­dé d’in­té­gra­tion » (PLAI) est celle qui offre les loyers les plus bas, les « prêts lo­ca­tifs à usage so­cial » (Plus) cor­res­pondent au logement so­cial clas­sique et les prêts lo­ca­tifs so­ciaux (PLS) à des lo­ge­ments in­ter­mé­diaires pour classes moyennes.

Nombre de re­cours Da­lo dé­po­sés et taux de dé­ci­sions fa­vo­rables (en %)

La construc­tion de lo­ge­ments so­ciaux est en hausse de­puis deux ans, mais n’est pas adap­tée à la de­mande. Les lo­ge­ments les plus abor­dables (ca­té­go­rie PLAI) sont en nombre in­suf­fi­sant. La si­tua­tion reste donc dif­fi­cile pour les mé­nages les plus mo­destes, d’au­tant que le dis­po­si­tif du droit au logement op­po­sable (Da­lo) est to­ta­le­ment conges­tion­né. Seuls 7 500 mé­nages ont été re­lo­gés à ce titre en 2016, contre plus de 16 000 en 2014.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.