Les Fran­çais mangent plus vert

Moins de viande et plus de pro­duits bio. Les ha­bi­tudes ali­men­taires des Fran­çais évo­luent avec les pré­oc­cu­pa­tions de san­té et d’en­vi­ron­ne­ment.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - CLAIRE ALET

N otre mo­dèle ali­men­taire se­rait-il lui aus­si une « ex­cep­tion fran­çaise » ? Certes, la part d’obèses dans la po­pu­la­tion a très for­te­ment aug­men­té (de 8,5 % en 1997 à 15 % en 2014), mais le pays reste en des­sous de la moyenne eu­ro­péenne et sur­tout très loin du ni­veau des Etats-Unis, où 33,6 % des ha­bi­tants sont obèses, se­lon l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS). Cette re­la­tive mo­dé­ra­tion pon­dé­rale est liée à des ha­bi­tudes bien an­crées : les prises ali­men­taires se concentrent sur trois re­pas (pe­tit-dé­jeu­ner, dé­jeu­ner, dî­ner), se dé­roulent à des heures re­la­ti­ve­ment fixes et en com­pa­gnie d’autres per­sonnes (80 % des re­pas des Fran­çais sont col­lec­tifs). Par com­pa­rai­son, les Amé­ri­cains ab­sorbent presque le quart de leurs ap­ports éner­gé­tiques en de­hors des re­pas, contre un dixième pour les Fran­çais.

C’est plu­tôt le conte­nu des as­siettes qui évo­lue, avec deux ten­dances fortes : la hausse de la consom­ma­tion de pro­duits bio et la baisse de celle de viande. Ain­si, 15 % des Fran­çais man­geaient quo­ti­dien­ne­ment des ali­ments bio en 2016, contre 9 % deux ans plus tôt. Leur pre­mière mo­ti­va­tion est la san­té, sui­vie de l’en­vi­ron­ne­ment, puis la qua­li­té et le goût des pro­duits.

La san­té est aus­si la pre­mière rai­son qui pousse les Fran­çais à di­mi­nuer leurs achats de viande, dont la consom­ma­tion ex­ces­sive nour­rit, entre autres, les ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires. Mais il y a éga­le­ment des mo­ti­va­tions de na­ture éco­no­mique : bais­ser les ra­tions de viande rouge per­met d’équi­li­brer un bud­get ali­men­taire dans le­quel la part du bio aug­mente. D’ailleurs, la pro­por­tion de vé­gé­ta­riens chez les consom­ma­teurs ré­gu­liers de bio est plus éle­vée que dans la po­pu­la­tion en gé­né­ral : 15 %, contre 3 % en­vi­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.