Char­bon : le dé­but de la fin ?

La pro­duc­tion et la de­mande mon­diales de char­bon ont bais­sé. Mais la dé­crue s’an­nonce très lente.

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - AN­TOINE DE RAVIGNAN

O n n’avait pas vu ça de­puis un quart de siècle. En 2016, la pro­duc­tion mon­diale de char­bon a re­cu­lé pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, tan­dis que la de­mande a flé­chi pour la deuxième fois. Mais alors qu’à la brève stag­na­tion de l’après- chute du mur de Ber­lin avait suc­cé­dé la folle es­ca­lade des an­nées 2000, la pla­nète est peut-être en­fin ar­ri­vée à son pic char­bon­nier.

Ce com­bus­tible très sale su­bit en ef­fet de plus en plus la concur­rence du gaz et des éner­gies re­nou­ve­lables pour pro­duire de l’élec­tri­ci­té. Aux Etats-Unis, la de­mande ne cesse de dé­cli­ner de­puis 2005, prin­ci­pa­le­ment en rai­son de la ré­vo­lu­tion du gaz de schiste. En Inde, qui a ra­vi en 2015 aux Etats-Unis la place de 2e consom­ma­teur mon­dial de char­bon, le vent est en train de tour­ner à l’avan­tage des re­nou­ve­lables. En mai der­nier, un parc so­laire pho­to­vol­taïque a rem­por­té un ap­pel d’offres sur la base d’un prix d’achat de 2,62 rou­pies (3,9 cen­times d’eu­ro) du ki­lo­watt­heure. Un an plus tôt, le re­cord était à 4,34 rou­pies. En face, les grosses cen­trales à char­bon fac­turent leur élec­tri­ci­té au­tour de 3,20 rou­pies.

La chute ac­tuelle des in­ves­tis­se­ments dans les cen­trales à char­bon an­nonce une in­flexion de la de­mande. En Chine, celle-ci est dé­jà net­te­ment orien­tée à la baisse. Outre la concur­rence du gaz et des re­nou­ve­lables, les en­jeux de san­té pu­blique de­viennent dé­ter­mi­nants. Face aux mo­bi­li­sa­tions po­pu­laires contre la pol­lu­tion de l’air am­biant et aux coûts crois­sants de la prise en charge des af­fec­tions res­pi­ra­toires, les au­to­ri­tés com­mencent à ré­agir.

Pour au­tant, avec une crois­sance éco­no­mique et dé­mo­gra­phique qui reste sou­te­nue et des po­li­tiques vi­sant à dé­car­bo­ner l’éco­no­mie beau­coup trop ti­mo­rées, la de­mande mon­diale de char­bon n’est pas par­tie pour di­mi­nuer as­sez vite par rap­port au dan­ger cli­ma­tique. L’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie an­ti­cipe plu­tôt une stag­na­tion d’ici à 2030. Par­mi les pays riches, le Royaume- Uni, qui a pra­ti­que­ment éli­mi­né ses vieilles cen­trales à char­bon en im­po­sant un prix plan­cher du CO de 22 eu­ros la tonne, fait fi­gure d’ex­cep­tion.

En­fin, si le re­cul du char­bon conti­nue d’en­traî­ner un im­por­tant re­port sur le gaz fos­sile, moins émis­sif, mais quand même émis­sif, la ba­taille du cli­mat ne pour­ra être ga­gnée.

Consom­ma­tion de char­bon dans le monde, en mil­lions de tonnes équi­valent pétrole (tep).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.