Les mo­teurs de l’ac­ti­vi­té

Contri­bu­tion des com­po­santes du PIB à son évo­lu­tion, en points de pour­cen­tage

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - G. E.

La de­mande et l’in­ves­tis­se­ment ont ti­ré l’ac­ti­vi­té en 2016. La consom­ma­tion des mé­nages s’est en ef­fet net­te­ment ac­cé­lé­rée (+ 2,3 %, après + 1,4 % en 2015), de même que l’in­ves­tis­se­ment (+ 2,8 %, après + 1 %). En sens in­verse, le com­merce ex­té­rieur a pe­sé sur l’ac­ti­vi­té. Le prix du ba­ril est lé­gè­re­ment re­par­ti à la hausse dé­but 2016. Mais ce sont sur­tout les at­ten­tats qui ont frei­né bru­ta­le­ment le tourisme, ce qui a contri­bué à creu­ser le dé­fi­cit de la ba­lance des biens et des ser­vices. Les in­tem­pé­ries ont aus­si pé­na­li­sé l’agri­cul­ture cette an­née-là, lui fai­sant perdre 9,8 % de sa va­leur ajou­tée. Pour 2017, ces deux fac­teurs de­vraient moins li­mi­ter la crois­sance : se­lon les pré­vi­sions de l’In­see, l’agri­cul­ture aug­men­te­rait de 5,7 % et les tou­ristes de­vraient re­prendre la route de l’Hexa­gone.

Par ailleurs, le dy­na­misme de l’éco­no­mie mon­diale de­vrait pous­ser la de­mande ex­té­rieure adres­sée à la France, pas suf­fi­sam­ment ce­pen­dant pour com­bler le dé­fi­cit du com­merce ex­té­rieur. L’ac­ti­vi­té de­vrait re­dé­mar­rer dans le bâ­ti­ment et l’in­dus­trie ma­nu­fac­tu­rière pour­rait re­trou­ver quelques cou­leurs. Mais ce sont sur­tout les ser­vices qui se­ront dy­na­miques, se­lon l’In­see. En re­vanche, le taux d’in­ves­tis­se­ment pu­blic de­vrait res­ter bas, sous le coup des contraintes bud­gé­taires. Quant à l’in­ves­tis­se­ment des en­tre­prises, qui avait pro­gres­si­ve­ment re­pris du poil de la bête, il de­vrait frei­ner sa pro­gres­sion en 2017.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.