Chô­mage : la dé­crue

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire -

L. J.

L’in­ver­sion de la courbe du chô­mage se confirme. Se­lon les don­nées de l’en­quête Em­ploi tri­mes­trielle de l’In­see, ce­la fait deux ans que le taux de chô­mage di­mi­nue. Au se­cond tri­mestre 2017, le rythme de cette baisse a ra­len­ti, mais plu­sieurs autres in­di­ca­teurs res­tent en­cou­ra­geants.

C’est le cas no­tam­ment du nombre de chô­meurs de longue du­rée, qui baisse lui aus­si, ce qui est une nou­velle par­ti­cu­liè­re­ment bonne, même si l’on compte tou­jours près de 1,2 mil­lion de per­sonnes au chô­mage de­puis plus d’un an.

Au- de­là des chiffres du chô­mage « pur et dur » , l’In­see en­re­gistre ce­pen­dant un « ha­lo du chô­mage » qui pro­gresse : il s’agit des per­sonnes qui vou­draient un em­ploi, mais qui ne rem­plissent pas les condi­tions très strictes édic­tées par le Bu­reau in­ter­na­tio­nal du tra­vail pour être of­fi­ciel­le­ment comp­ta­bi­li­sées comme chô­meurs. Ils sont dé­sor­mais 1,5 mil­lion, se­lon l’In­see, contre 1,1 mil­lion en 2008. De même, l’In­see comp­ta­bi­lise le sous-em­ploi, c’est- à- dire les per­sonnes qui oc­cupent un em­ploi mais vou­draient tra­vailler plus long­temps : elles sont 1,6 mil­lion au­jourd’hui, contre 1,4 mil­lion en 2008.

Au to­tal, il y a presque au­tant de per­sonnes qui sont of­fi­ciel­le­ment au chô­mage que de per­sonnes qui sont dans ce ha­lo ou sou­sem­ployées. Bref, si la courbe s’est in­ver­sée, nom­breux sont ceux qui res­tent dans une si­tua­tion très pré­caire sur le mar­ché du tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.