Le coût des dettes pu­bliques maî­tri­sé

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Mondialisation -

Au dé­but des an­nées 2000, les Etats eu­ro­péens bé­né­fi­ciaient ppour leurs em­prunts de taux d’in­té­rêt en baisse leur per­met­tant de sup­por­ter une contrainte de rem­bou­rem­bour­se­ment de plus en plus faible. La crise de la zone eu­ro de 2009-2011 a fait re­mon­ter les taux, mais le quan­ti­ta­tive qu ea­sing (QE), en les ra­me­nant très bas, a per­mis une forte dé­crue du poids des paie­ments d’in­té­rêts sur les dettes pu­bliques qui ne re­pré­sentent plus que 11,8 % du pro­duit in­té­rieur brut (PIB) de la zone. L’un des en­jeux de la sor­tie du QE est de maî­tri­ser les taux d’em­prunt des Etats pour ne pas ac­croître le po­poids du rem­bour­se­ment de leurs dettes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.