Un chan­tier urgent

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Planète -

Le pou­voir de ré­chauf­fe­ment glo­bal (PRG*) du mé­thane a été long­temps sous-es­ti­mé par les scien­ti­fiques et le Giec* l’a re­vu à la hausse en 2013. Si ce PRG di­mi­nue ra­pi­de­ment avec le temps, il reste en­core éle­vé à l’ho­ri­zon du siècle. Du point de vue de l’im­pact sur le cli­mat en 2100 (dans quatre-vingts ans), évi­ter au­jourd’hui l’émis­sion d’une tonne de CH4 est ain­si 34 fois plus ef­fi­cace qu’évi­ter une tonne de CO2 . Les cher­cheurs Ben­ja­min Des­sus et Ber­nard La­ponche ont es­ti­mé ce qui se pas­se­rait si les émis­sions de mé­thane de­vaient res­ter stables et si l’on se conten­tait de l’ob­jec­tif « zé­ro émis­sion nette » avant 2100 pour le CO2 seule­ment : la tem­pé­ra­ture du globe ga­gne­rait sur le XXIe siècle 1,34 °C, au lieu de 0,90 °C.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.