Le pou­voir d’achat à la peine

Alternatives Economiques - Hors-Série - - Sommaire - A. M.

Le pou­voir d’achat des Fran­çais dé­cé­lère, mais ré­siste : me­su­ré par uni­té de consom­ma­tion*, il a en­core pro­gres­sé de 0,7 % en 2017, après 1,2 % en 2016 et 0,3 % en 2015, ef­fa­çant presque la baisse des an­nées 2011-2013, mar­quées par une forte aus­té­ri­té bud­gé­taire. En vo­lume, la consom­ma­tion des mé­nages a pro­gres­sé de 1 % en 2017, contre 2 % en 2016. Après avoir connu une baisse en 2016 (– 0,4 point), le taux d’épargne re­prend, quant à lui, quelques cou­leurs et s’est ac­cru de 0,3 point, pour s’éta­blir à 14,3 % (contre 16,2 % en 2009).

L’an­née 2018 pour­rait ce­pen­dant bien mar­quer une rup­ture dans cette évo­lu­tion : une baisse de pou­voir d’achat se pro­file pour 2018, en rai­son des ar­bi­trages bud­gé­taires du gouvernement (et, dans une moindre me­sure, de la hausse des prix du pé­trole). « Le pou­voir d’achat a connu une forte contrac­tion au pre­mier tri­mestre (– 0,6 %), en­re­gis­trant sa plus forte baisse tri­mes­trielle de­puis la fin 2012 » , sou­ligne Ma­thieu Plane, éco­no­miste à l’OFCE. La fin de l’an­née 2018 se­ra mar­quée par des me­sures de sou­tien au pou­voir d’achat (baisse de la taxe d’ha­bi­ta­tion, re­va­lo­ri­sa­tion de la prime d’ac­ti­vi­té…) qui de­vraient li­mi­ter ce re­cul, mais cer­taines ca­té­go­ries de la po­pu­la­tion – no­tam­ment les retraités – risquent d’être par­ti­cu­liè­re­ment af­fec­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.