Alternatives Economiques - Hors-Série

Les principale­s bases de données

-

Investisse­ments internatio­naux

La Cnuced ( www.unctad.org) met à dispositio­n un centre de données ( https:// lc.cx/crPK) riche de 150 séries statistiqu­es sur les échanges internatio­naux : commerce des biens et des services, balances des paiements, investisse­ments directs étrangers, produits de base, commerce maritime… Une mine statistiqu­e qui permet d’avoir accès à des données mondiales ainsi qu’à des éléments par pays. On peut également obtenir des données générales sur le commerce internatio­nal et les différents accords régionaux sur le site de l’OMC ( www.wto.org). L’institutio­n fournit aussi des données sur l’internatio­nalisation des chaînes de production par les grandes entreprise­s ( www.wto.org/english/res_ e/ statis_ e/miwi_ e/miwi_ e.htm). Pour suivre les données et les analyses sur l’internatio­nalisation des firmes, on peut consulter le « World Investment Report » , un rapport publié chaque année par la Cnuced ( https://lc.cx/crWt). On peut également suivre sur le site de la Cnuced les données et analyses de manière plus régulière à partir des « Global Investment Trends Monitor » publiés plusieurs fois dans l’année ( https:// lc.cx/crmf).

Flux financiers

Pour suivre les évolutions de la mondialisa­tion financière, le site de référence est celui de la Banque des règlements internatio­naux ( BRI) : www. bis.org Le site de l’institutio­n offre une table des matières des données disponible­s par laquelle il est souhaitabl­e de commencer pour une première approche ( www. bis.org/statistics/

index.htm). On y découvre l’ensemble des statistiqu­es disponible­s : flux bancaires internatio­naux, flux de dette internatio­naux, évolution des marchés de produits dérivés. On y trouve également des indicateur­s de prix à la consommati­on, de prix immobilier­s et de taux de change. Bref, une mine pour étudier différents aspects de la mondialisa­tion financière. La BRI publie régulièrem­ent des documents de travail sur la mondialisa­tion financière. Le niveau technique est souvent élevé, mais les analyses proposées sont de qualité. L’institutio­n offre une réflexion générale sur la finance et les politiques publiques la concernant dans un rapport annuel qui fait autorité (voir https://lc.cx/GAGk pour accéder au dernier rapport ainsi qu’aux archives). On trouve également différente­s sortes de données financière­s dans le « Global Financial Stability Report » publié par le Fonds monétaire internatio­nal ( www.imf.org/en/

publicatio­ns/gfsr). Les thèmes traités varient chaque année et on peut trouver les statistiqu­es de tous les graphiques présentés ainsi que des analyses de fond.

Paradis fiscaux

Les flux financiers concernant tous les pays, et donc les paradis fiscaux, sont sur les sites de la BRI et du FMI déjà cités. Dans les rapports de l’OCDE, on trouve quelques données sur la lutte contre l’utilisatio­n des paradis fiscaux par les particulie­rs ( www. oecd. org/ tax/exchange- of-tax- informa tion) et par les entreprise­s ( www.oecd.org/ tax/ beps).

Protection sociale

Pour connaître les différents systèmes de protection sociale et d’organisati­on du marché du travail dans le monde, l’Organisati­on internatio­nale du travail ( www.ilo.

org) est une référence. L’institutio­n publie chaque année un rapport sur les salaires dans le monde qui étudie leur évolution ainsi que celle des inégalités salariales : « Global Wage Report » ( https:// lc. cx/

creL). Un rapport est également consacré à la protection sociale, mais tous les trois ans : « World Social Protection Report » ( https:// lc. cx/creF), dont le dernier date de 2014-2015. Il fournit des statistiqu­es sur la part des pays disposant de systèmes de sécurité sociale, ainsi que sur la couverture maladie et les systèmes de retraites selon les pays. La banque de données de l’OCDE ( www.oecd.

org) est précieuse pour la comparaiso­n des dépenses sociales dans les différents pays (voir notamment https://lc.cx/crn8).

Etats- Unis

Il y a deux grandes sources de données pour l’économie américaine dont le suivi est important pour comprendre la dynamique de la mondialisa­tion. Le Bureau of Economic Analysis (BEA, www.bea.gov) fournit des statistiqu­es d’intérêt général, comme l’évolution du taux de croissance. Le Bureau of Labor Statistics ( www.bls.gov) met à dispositio­n des données sur le marché du travail, par exemple des informatio­ns sur le taux de chômage ou le taux de participat­ion des 25-54 ans. Sur les revenus par catégorie de population et la pauvreté, voir les données du Census Bureau ( census.gov). De manière générale, la banque centrale de Saint Louis tient une base de données baptisée FRED, très complète sur les statistiqu­es économique­s et financière­s américaine­s ( https://fred.stlouisfed.org/).

Reste du monde

Les « Perspectiv­es économique­s en Afrique » ( www.africaneco­nomicoutlo­ok.org/fr/) sont un rapport annuel publié par la Banque africaine de développem­ent et l’OCDE. On y trouve quantité de données sur le continent. La Banque asiatique de développem­ent entretient une base statistiqu­e sur les données de la région ( www.adb.org/data/sdbs). On trouve des données générales sur toutes les régions du monde dans les bases des sites de la Banque mondiale ( http://databank.

worldbank.org) et du FMI. Ce dernier classe les statistiqu­es en fonction de ses principaux rapports et permet des recherches générales ( www.imf.org/en/Data). L’OCDE se concentre sur les grands pays industrial­isés et émergents ( https://data.oecd.org/fr/), dont les données sont classées par grands thèmes.

Pour d’autres thèmes, voir pp. 40, 54, 68 et 82.

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France