Axelle Red

Apollo Magazine - - L’ouïe Fine -

SES DEUX DER­NIERS AL­BUMS, UN COEUR COMME LE MIEN ET ROUGE ARDENT SONT INJUSTEMENT PAS­SÉS DIS­CRÈ­TE­MENT. VINGTCINQ ANS APRÈS SON PRE­MIER TITRE, SENSUALITÉ, AXELLE RED FRAPPE CETTE FOIS PLUS FORT. EN­RE­GIS­TRÉ AUX ÉTATS-UNIS, ENTRE MEM­PHIS, NA­SH­VILLE ET LOS AN­GELES, L’AR­TISTE BELGE A FAIT AP­PEL à SES DEUX PI­LIERS, LES AU­TEURS DE SES PRE­MIERS TUBES, AL­BERT HAMMOND ET SHELLY PEIKEN. à DAVE STE­WART AUS­SI, LE MEN­TOR DE FEU EURYTHMICS. AU FI­NAL EXIL EST SANS DOUTE UN PEU MOINS SOUL QUE LE RESTE DE SA DISCOGRAPHIE. MAIS, MÊME EN LAIS­SANT DA­VAN­TAGE DE PLACE AU ROCK ET à LA POP, LA TOUCHE AXELLE RED EST BEL ET BIEN Là. ET ça FAIT DU BIEN ! (PLAY TWO)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.