Le poêle fran­çais en quartz po­li la­be­li­sé De­si­gn

Architecture Durable - - Dossier / Foyers -

Après avoir in­no­vé l'an pas­sé en pré­sen­tant un poêle aux co­lonnes de bé­ton (le H7 Si­gna­ture Bé­ton), Ho­ben, fa­bri­cant fran­çais de poêles à gra­nu­lés ré­ci­dive en lan­çant le H5 De­si­gn Stone. Bar­dé des tech­no­lo­gies les plus avan­cées, le H5 De­si­gn Stone est le pre­mier poêle à gra­nu­lés ha­billé de quartz po­li. Cette ma­tière douce et scin­tillante, com­bi­née à la fa­çade en vi­tro­cé­ram, confère à l'ap­pa­reil un lustre étin­ce­lant. Le quartz ré­vèle en outre les cou­leurs in­tenses du poêle, li­vré en teintes zen (noir & blanc) ou ten­dances (rouge ou fuch­sia). L'écran tac­tile cou­leur est ici ré­trac­table, pour une in­té­gra­tion com­plète en termes de de­si­gn. Au­tant de qua­li­tés qui ont pous­sé le H5 De­si­gn Stone à être la­be­li­sé « Ob­ser­veur du De­si­gn ». Ce der­nier de­vrait par consé­quent s'ins­crire comme une des va­leurs sûres des in­té­rieurs dé­co. Les rai­sons du choix du quartz sont avant tout es­thé­tiques. Cette ma­tière luxueuse uti­li­sée en cui­sine a été uti­li­sée pour ren­for­cer le cô­té dé­co de l'ap­pa­reil avec une fi­ni­tion par­ti­cu­lière (scin­tillante) et des teintes qui puissent en­trer en ré­son­nance avec le reste de l'ha­bi­tat.

Elle est bonne... la cha­leur !

Le construc­teur fran­çais ne re­cherche ja­mais la masse et sa res­ti­tu­tion sur un poêle à gra­nu­lés. En ef­fet, un poêle à bois est sou­vent en sur­pro­duc­tion par rap­port au be­soin réel de l'ha­bi­ta­tion, d'où le be­soin de sto­cker les ca­lo­ries ex­cé­den­taires en vue de dif­fé­rer la dif­fu­sion de cha­leur. On évite ain­si la sur­chauffe et on adapte la pro­duc­tion à la courbe des be­soins. Le poêle à gra­nu­lés ré­pond au même ob­jec­tif mais avec un im­pé­ra­tif tout à fait dif­fé­rent : un poêle à gra­nu­lés pro­duit exac­te­ment la cha­leur cor­res­pon­dant au be­soin à un ins­tant T. Il n'y a donc pas de sur­pro­duc­tion/sur­chauffe et pas de be­soin de sto­ckage. A l'in­verse, un sto­ckage d'une par­tie des ca­lo­ries pro­duites pour­rait conduire à un dé­ca­lage dans la ré­ponse au be­soin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.