Pour fonc­tion­ner et pour sim­pli­fier, un poêle a be­soin d’un tube par le­quel s’échappent les fu­mées mais le tube peut se trans­for­mer en vé­ri­table tur­bo !

Architecture Durable - - Dossier Chauffage - Pierre-Oli­vier Cha­nez

De ma­nière sim­pliste, « chez Scan, les tuyaux com­po­sant le conduit des fu­mées sont en Ø100/150 uni­que­ment (conduit concen­trique ser­vant à l'éva­cua­tion des pro­duits de com­bus­tion et à l'ame­née d'air fais). Il est pos­sible d'ajou­ter des coudes à 45° ou 90° sur l'ins­tal­la­tion. Nos poêles ne dis­posent pas de ven­ti­la­teurs dans le but de re­flé­ter le plus sim­ple­ment pos­sible, le fonc­tion­ne­ment d'un poêle à bois ». ne sert pas. Ce­ci per­met éga­le­ment d'évi­ter des cou­rants d'air froid en temps de re­pos. Mais il faut ab­so­lu­ment l'ou­vrir pen­dant la pé­riode de com­bus­tion, si­non votre salon s'en­fume en quelques se­condes ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.