Struc­ture vi­trée pla­quée

Une struc­ture vi­trée a été pla­quée sur une mai­son des an­nées 60, une ex­ten­sion en pré­fa­bri­qué et de nom­breux équi­pe­ments de chauf­fage com­plètent cette vil­la qui res­semble un peu à une « usine à gaz »

Architecture Durable - - Sommaire - Jean-Luc Al­pille Pho­tos: Pao­lo Bel­ve­dere

Une mai­son pré­fa­bri­quée ne doit pas né­ces­sai­re­ment faire pen­ser à un agen­ce­ment stan­dard et sim­pli­fié. Le corps cen­tral d'une mai­son des an­nées 60 a été re­lié à une struc­ture en acier agen­cée en avant par rap­port à la fa­çade, une sorte de grande baie vi­trée ré­par­tie sur trois ni­veaux. À l'in­té­rieur de ce vo­lume, on trouve l'es­ca­lier prin­ci­pal, élé­ment ar­chi­tec­tu­ral re­liant les étages. La concep­tion in­té­rieure est tout à faire in­usuelle par rap­port au concept tra­di­tion­nel en ef­fet, le sé­jour, la salle à man­ger et la cui­sine ont été ins­tal­lés au der­nier étage. L'ar­chi­tecte Filippo Ca­prio­glio, Mestre-Ve­nise (Ita­lie) a si­gné cette ré­no­va­tion et don­né vie à une nou­velle ha­bi­ta­tion éco-du­rable en bois en­tiè­re­ment pré­fa­bri­quée de 500 m2. Le pro­jet a consis­té en une ex­ten­sion et en la re­struc­tu­ra­tion in­terne avec une mo­di­fi­ca­tion des étages, à tra­vers la ré­or­ga­ni­sa­tion et la re­com­po­si­tion de l'en­semble du bâ­ti­ment. Le bâ­ti­ment est si­tué à Por­de­none (Frioul-Vé­né­tie, Ita­lie). L'ex­ten­sion est lé­gale de­puis une loi de 2009, qui per­met l'ex­ten­sion jus­qu'à 35% du vo­lume ini­tial.

Le bâ­ti­ment s'élève sur trois ni­veaux. De plus, un ga­rage au sous-sol est ac­ces­sible de­puis la rue. Les fa­çades Sud et Nord donnent sur un jar­din pri­va­tif. Le mur Ouest fait face à la rue où se trou­vaient les ac­cès pié­tons et vé­hi­cules et a été mo­di­fié afin de ré­or­ga­ni­ser les ac­cès au bâ­ti­ment de fa­çon plus ra­tion­nelle en pla­çant les en­trées au Sud. Le pro­jet pré­voyait l'agran­dis­se­ment et la re­cons­truc­tion des quatre fa­çades sans al­té­rer la forme ac­tuelle du bâ­ti­ment à l'ex­cep­tion de l'élé­va­tion Sud, où une ex­tru­sion de la fa­çade a été conçue au moyen d'un cadre en­tiè­re­ment vi­tré, di­vi­sé en trois ni­veaux, il se trouve dans la li­mite de la ter­rasse et par consé­quent de la sur­face cou­verte. La ré­or­ga­ni­sa­tion des dif­fé­rentes uni­tés a pu main­te­nir leur ty­po­lo­gie. Cette opé­ra­tion de re­dis­tri­bu­tion et de par­ti­tion in­terne a per­mis la ré­or­ga­ni­sa­tion des es­paces. La vo­lon­té du client de construire du­rable tout en ga­ran­tis­sant des pa­ra­mètres de confort de vie éle­vés a orien­té les choix de concep­tion vers la tech­no­lo­gie de pré­fa­bri­ca­tion en bois afin d'as­su­rer des pa­ra­mètres de qua­li­té qui, as­so­ciés aux ap­pli­ca­tions tech­no­lo­giques, ap­portent des éco­no­mies d'éner­gie, en plus des avan­tages d'une struc­ture lé­gère, qui a per­mis de ne pas ren­for­cer les fon­da­tions.

Tra­vaux

• L’ac­cès à l’uni­té prin­ci­pale si­tuée au Sud à tra­vers le nou­veau vo­lume d'en­trée où se trouve l'es­ca­lier trai­té en lu­mière, élé­ment ar­chi­tec­tu­ral de liai­son entre tous les ni­veaux. La mai­son est éga­le­ment équi­pée d'un pe­tit as­cen­seur in­terne qui re­lie tous les étages, du sous-sol au se­cond. • Au pre­mier étage, l’en­semble de la zone de cou­chage est ré­or­ga­ni­sé, com­po­sé de trois chambres, dont deux doubles, conçues comme des suites avec leur propre salle de bains pri­vée et une buan­de­rie. De la chambre double, un ac­cès à une ter­rasse est main­te­nu • Le deuxième étage abrite deux grands es­paces ou­verts de la zone de vie, qui est re­liée au bu­reau dans la sec­tion bow-win­dow et cui­sine. Les deux font face à une ter­rasse qui ga­ran­tit une per­cep­tion spa­tiale na­tu­relle de l'in­té­rieur / ex­té­rieur. A no­ter éga­le­ment le dé­sir de ga­ran­tir une lec­ture du bâ­ti­ment en coupe, en réa­li­sant le pa­lier de l'es­ca­lier de liai­son en verre, ce qui per­met de voir tous les ni­veaux du bâ­ti­ment. • Ex­té­rieu­re­ment, le bâ­ti­ment est en plâtre gris an­thra­cite, en nuance chro­ma­tique avec re­vê­te­ment de zinc-ti­tane pré-en­duit et cadres en alu­mi­nium avec fi­ni­tion an­thra­cite. Le toit est consti­tué à l'in­té­rieur de poutres ap­pa­rentes, avec une couche ex­té­rieure consti­tuée de plaques de zinc-ti­tane qui des­cendent sur les quatre cô­tés du bâ­ti­ment. Des pan­neaux so­laires et pho­to­vol­taïques sont in­té­grés sur la par­tie Sud de la toi­ture. Dans la zone li­ving, la che­mi­née sur-me­sure, avec ou­ver­ture de la porte vi­trée à l'aide d'une té­lé­com­mande, a été choi­sie pour sa vi­sion du feu spec­ta­cu­laire. L'ha­billage exé­cu­té sur me­sure est en­tiè­re­ment réa­li­sé en marbre Tra­ver­ti­no, avec élé­ments en tôles d'acier noires, as­so­ciés à une ré­serve à bois ins­tal­lée sur le cô­té de la che­mi­née. Le chauf­fage est com­man­dé par un sys­tème do­mo­tique qui as­so­cie, pour la pro­duc­tion éner­gé­tique, une pompe à cha­leur, une chau­dière à gra­nu­lés ain­si que les pan­neaux so­laires et pho­to­vol­taïques. Pour l'eau chaude, les pro­prié­taires ont op­té pour un Ac­cu­mu­la­teur Mul­ti-éner­gie de 1.000 litres alors que la chau­dière a été re­liée à un Sys­tème de Charge Pneu­ma­tique d'une ca­pa­ci­té de 1.700 kg pour la charge au­to­ma­tique des gra­nu­lés. Tous les sys­tèmes de chauf­fage ont été four­nis par la marque lo­cale Pa­laz­zet­ti.

Avant tra­vaux

Après tra­vaux

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.