Le hic, c’est que nous « sommes con­si­dé­rés comme un ma­té­riau non conven­tion­nel »

Architecture Durable - - Terrasses -

Gaël Cor­nut, Di­rec­teur de La­meo : « Il y a en ef­fet une ré­vi­sion de pré­vue sur le DTU mais qui n est tou­jours pas sor­tie et de nou­velle règles pro­fes­sion­nelles de pose sur dalle étan­chées. Quoi qu'il en soit nous n'in­ter­ve­nons pas sur la struc­ture de pose mais uni­que­ment en vê­ture Le hic, c'est que ce­la est pré­vu pour les pla­te­lages bois et que nous sommes le bois com­po­site, consi­dé­ré comme un ma­té­riau non conven­tion­nel. L'ap­pli­ca­tion et la confor­mi­té de nos pro­duits est donc lais­sée mal­gré les tests que l'on peut four­nir à la libre ap­pré­cia­tion du bu­reau de contrôle, qui fait la pluie et le beau temps en fonc­tion de leur vo­lon­té de se cou­vrir ou pas ! On re­pré­sente tout de même 20-30% du mar­ché et on n'a pas de lé­gi­ti­mi­té. C'est in­croyable alors qu'on a fait des cen­taines de mil­liers de m2 sans li­tige ni en rez-de-chaus­sée ni com­mer­ciaux pour notre part. Il fau­drait que le ma­té­riau bois com­po­site qui est dé­jà nor­mé en Eu­rope de ma­nière consul­ta­tive soit re­con­nu en temps que ma­té­riau d'uti­li­sa­tion à part en­tière et que des règles de pose et DTU soient édic­tés en fonc­tion ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.