Trans­for­ma­tion d’un en­tre­pôt en une mai­son

Les ar­chi­tectes ont vou­lu « ex­po­ser ses es­sences tec­to­niques et ex­ploi­ter l’am­pli­tude qui donne la grande hau­teur de son es­pace cen­tral dia­phane »

Architecture Durable - - Reconversi­on - Jean-Luc Al­pille Pho­tos : San­dra Pe­rez­nie­to

Un an­cien théâtre de vil­lage construit à la fin du XIXème siècle et trans­for­mé au fil du temps en une grange puis en un en­tre­pôt de pa­pier toi­lette, a été à nou­veau trans­for­mé en un es­pace de vie / tra­vail par Ca­da­val & So­là-Mo­rales, Bar­ce­lone (Es­pagne). Le pro­jet de 330 m2 vise à ré­cu­pé­rer et à ca­pi­ta­li­ser les va­leurs spa­tiales et construc­tives de l’an­cien théâtre.

El Tea­tro (Le Théâtre, nom qui a été main­te­nu pour le bâ­ti­ment mal­gré le chan­ge­ment de des­ti­na­tion) est si­tué au coeur géo­gra­phique de Bar­ce­lone, dans le quar­tier Po­ble­nou, quar­tier dé­dié aux nou­velles tech­no­lo­gies, re­bap­ti­sé 22@ ou el Dis­tricte de la In­no­va­ció en ca­ta­lan, à quelques pas de l’Ave­ni­da Dia­go­nal et du nou­veau Parque Cen­tral de las Glo­rias.

L’ac­cès à la mai­son se fait par un es­pace ré­ser­vé à une voi­ture consi­dé­rée comme une sculp­ture. Une oeuvre d’art en re­la­tion di­recte avec l’es­pace cen­tral de la mai­son. Les portes cou­lis­santes de la fa­çade ont été rem­pla­cées par des portes bat­tantes en mé­tal. Les grandes portes en bois d’ori­gine ont été dé­pla­cées et servent de mé­dia­teur entre l’ac­cès / par­king et l’es­pace cen­tral de la mai­son. Le grand es­pace cen­tral est le coeur de la mai­son. Un es­pace haut et dia­phane est des­ti­né à une uti­li­sa­tion de type loft : sa­lon, salle à man­ger, cui­sine et bu­reau par­tagent cet es­pace qui, mal­gré son am­pleur, de­vient confor­table grâce à l’accumulati­on d’ob­jets, grâce aux tex­tures de ses ma­té­riaux ex­po­sés : bois, mé­tal, brique et pierre.

Les ar­chi­tectes ont vou­lu « ex­po­ser ses es­sences tec­to­niques et ex­ploi­ter l’am­pli­tude qui donne la grande hau­teur de son es­pace cen­tral dia­phane ». La zone d’ac­cès est di­vi­sée par un pe­tit hall en 3 par­ties in­dé­pen­dantes : 2 stu­dios - un de chaque cô­té - et au centre, l’ac­cès à la mai­son. Les stu­dios sont éclai­rés par deux grandes fe­nêtres qui éta­blissent un lien direct avec la rue et ré­cu­pèrent la fa­çade d’ori­gine du théâtre.

Double hau­teur

Les stu­dios pré­sentent un es­pace double hau­teur dans la par­tie avant et dans la par­tie ar­rière une mez­za­nine à l’étage su­pé­rieur, un es­pace pour cui­sine et une salle de bains au rez-de-chaus­sée.

L’es­pace prin­ci­pal est éclai­ré et aé­ré grâce un pa­tio ob­te­nu en fai­sant sau­ter une par­tie du toit de l’en­tre­pôt d’ori­gine. Le pa­tio fonc­tionne comme une ex­ten­sion de l’es­pace prin­ci­pal. Le pa­tio est l’en­droit ré­ser­vé aux bar­be­cues, aux ha­macs ou au pe­tit dé­jeu­ner un ma­tin en­so­leillé en­tou­ré par la vé­gé­ta­tion qui en­va­hit les murs et dé­borde sur la pe­tite pis­cine où se dé­tendre au re­tour de l’exer­cice ou du tra­vail. Les chambres sont si­tuées à l’ar­rière de l’en­tre­pôt, dans l’an­cienne tour du théâtre.

Deux chambres au pre­mier étage et une troi­sième avec une ter­rasse au der­nier étage orien­tée vers le pa­tio par des­sus le toit. Le pro­jet tente de res­pec­ter au maxi­mum l’état d’ori­gine de l’en­tre­pôt exis­tant. Sa struc­ture n’est pas mo­di­fiée, seule­ment ren­for­cée. Ses murs ne sont pas dé­mo­lis mais res­tau­rés et les quelques nou­veaux élé­ments ar­chi­tec­tu­raux ajou­tés ne le font pas de ma­nière si­gni­fi­ca­tive. L’idée est de construire sans af­fec­ter l’exis­tant. Com­prendre qu’avec le temps, le théâtre au­ra sû­re­ment un autre usage et une autre vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.